QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 5 février 2016

Humeur du jour

Afficher l'image d'origine

...c'est d'un ton mourant que je vous ouvre mes portes. Dichotomie entre corps et cerveau. Pas un seul muscle qui ne soit douloureux mais mon cerveau se projette déjà dans mon futur proche. Je ne devrais sans doute pas le faire car l'amoncellement de sacs et cartons dans le garage et l'idée qu'il faudra les remonter un à un à l'étage, m'inciterait presque à avaler des somnifères pour ne me réveiller que le lendemain du déménagement.
Et mon cerveau carbure à 1000 tours/minute pour trouver des gens susceptibles de nous aider le jour J! Je déteste l'idée d'avoir à demander, quémander en mettant mal à l'aise ceux à qui je poserai la question.
Hier fut épique et usant.
Départ sous la pluie, passage au supermarché de Meyzieu avant de me rendre au rendez-vous chez le loueur de camions. Mon fils arriva avec petit Gabriel encore malade.
Du temps perdu en découvrant que le loueur fermait le Samedi et qu'il faudrait passer récupérer le camion le vendredi soir avant 17h30 et le ramener le Lundi matin. Mon fils sortit immédiatement son téléphone pour vérifier son emploi du temps à l'hôpital et cela était possible. mais, mais, le prix annoncé lors de ma première visite n'avait rien à voir avec le prix annoncé hier: de 153 euros, nous passions à 264 euros. L'employé me soutint qu'il m'avait annoncé le premier prix pour une location en semaine mais je suis certaine que non. Bref, nous demandâmes à réfléchir.
Je trouve quand même leur politique commerciale incohérente! les déménagements se font généralement en fin de semaine or eux ferment la boutique de location de véhicules ces jours là. Incompréhensible!
Mon fils rentra chez lui pendant que j'effectuais une halte au nouveau magasin Centrakor. Quelques jouets pour l'anniversaire de Gabriel et je rejoignis ma tribu.
Lucie rentrait de chez la pédiatre et ma belle-fille galopait devant les fourneaux pour rattraper le temps perdu.
La maladie ne les lâche pas: ils sont malades à tour de rôle, chacun contaminant un autre et ainsi de suite. Si l'un d'entre vous a une solution, je suis preneuse. Gabriel n'est pas allé à l'école depuis 3 semaines!
L'autre grand-mère arriva et nous mangeâmes au milieu des babils et des quintes de toux des enfants.
Mon fils partit travailler puis nous laissâmes mère et petits se reposer.
Je rejoignis mon futur propriétaire pour un tour des travaux et déposer des sacs puis je repris la route. Arrêt chez ma miss qui avait oublié des objets chez moi. Je les déposais dans sa boite aux lettres puis je rejoignis le centre commercial du Champ du Pont.
Long arrêt chez Leroy Merlin dans l'espoir vite déçu de trouver un lino à mon goût et je me réconfortais avec un chocolat chaud, assise dans un coin, regardant d'un oeil las le va- et -vient affairé des clients. Je n'étais plus en état de penser. J'étais...point!
Retour par les petites routes de campagne: je n'avais plus envie d'emprunter cette autoroute Lyon-Genève qui me révulse tant je l'ai empruntée.
Pluie, pluie, pluie.
Je rentrais ma voiture au garage, j'ôtais mes vêtements à une vitesse supersonique, téléphonais pour prendre des nouvelles de ma soeur malade, me fis chauffer un bol de soupe (à 17h!!!) puis allais me coucher. Oui, oui!
Je me réveillais en sursaut en entendant les voisins du dessous, certaine qu'ils se levaient pour aller travailler. Un coup d'oeil sur le réveil me fit tomber de haut: il était 19h30!!!
Je crois bien que je deviens folle, neuneu, maboule!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!