QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 1 mars 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine

...toujours fidèle au poste.
Je me suis écroulée hier soir après une journée supplémentaire de grand écart entre l'Ain et le Rhône. Mon fils étant grippé, l'ultime voyage prévu avec lui s'annulait d'office et il me fallut trouver un plan B.
Un coup de fil au cousin Gilles qui m'accompagna chaque vendredi ces dernières semaines. Il était très occupé lui aussi et l'enlèvement devait impérativement se faire le matin. Panique à bord car je sortais de la salle de bain, les cheveux mouillés et pas prête du tout.
Qu'importe! Super Martine tourbillonna dans l'appartement et se retrouva sur le parking, près de sa voiture, en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire.
Les cheveux mouillés sous un mistral très violent et glacial, ce n'est vraiment pas la panacée et je dus monter le chauffage à l'extrême. Un mur de camions trop rapides, la frayeur de les côtoyer sur la Rocade Est et j'arrivais dans l'Ain un peu après 10h. Vite, vite, récupérer le matériel de nettoyage laissé dans l'appartement, finir de laver l'entrée et Gilles arriva, tout sourire.
-"Salut, cousine, comment vas-tu?"
-"Heu, cela ira mieux lorsque j'en aurai terminé ici"
Il chargea les derniers cartons dans son véhicule et nous partîmes en direction de Lyon. Le boulevard périphérique était bloqué dans l'autre sens par la manifestation des auto-écoles. Mouvement de révolte que je soutiens car les réformes entreprises par Mr Macron sont ridicules et dangereuses. Je hais cette manière de ne voir qu'à court terme, une habitude de la Droite comme de la Gauche d'ailleurs. Ce bouleversement des permis de conduire et du statuts des auto-écoles laisse déjà sur le carreau de nombreuses personnes. Quelle connerie!
Je dus guider Gilles à travers la ville pour l'emmener devant un lycée où il devait récupérer le fils d'un ami puis reprendre l'autoroute en ayant évité les blocages. Je refis le chemin en boucle pour rentrer chez moi. Un bref passage au magasin Paris Store pour y acheter quelques plats préparés puis je m'enfermais dans ma bulle chaude.
Seul le téléphone me permit de garder le contact avec l'extérieur.
Un coup de fil de mon ancienne propriétaire m'informa que je devrai être à l'appartement ce matin. Le nouveau locataire se joindra à nous et nous ferons sans doute les états des lieux, sortant et entrant. Encore un voyage! Je sature! J'aimerais enfin apprivoiser ce nouveau lieu et prendre mes marques.

1 commentaire:

  1. tu vois le bout du tunnel.... en tout cas quel courage! je ne sais si je saurais m'affronter à tout ça... heureusement tu as eu une bonne équipe de fidèles... je suis bien d'accord avec toi sur le sujet de l'auto école et de ces lois qui se font à la va vite sans réfléchir un instant aux conséquences qui peuvent être dramatiques, mais qui sont ces décideurs, des robots sans âme? installe toi bien dans ton nouveau chez toi et... repose toi un peu
    bisous

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!