QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 2 mars 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine

...4h27
J'ai hésité entre "humeur du matin" et "humeur de ma nuit".
Ayant officiellement quitté l'Ain pour le département du Rhône, c'est le premier jour d'une nouvelle histoire. Ce sera donc "humeur du matin", du premier matin réellement lyonnais....
Hier fut le jour de la remise de mes clés. J'ai rapidement salué les membres de ma famille croisés au gré de mes déambulations puis j'ai pris le chemin du retour.
J'ai vainement tenté de m'expliquer avec les services de l'EDF mais j'en suis au même point. Mon dossier de résiliation a été créé mais je devais relever les chiffres sur le compteur avant de les leur communiquer. Problème majeur: c'est un compteur récent, bien clos et il faut une clé spéciale pour l'ouvrir. Nathalie est venue m'aider avec 2 tournevis mais rien n'y fit. De plus, ce fichu compteur est au ras du sol et il faut s'agenouiller puis approcher le visage du sol pour relever les chiffres. Quelle idée de l'avoir installé à cet endroit!
Nous n'avons pas voulu forcer afin d'éviter de briser le barillet et j'ai téléphoné au service compétent. Une jeune femme adorable me répondit. Il fallait un gros tournevis plat et forcer, me dit-elle. D'après elle, tout le monde le fait... mais pas moi! Si j'avais cassé le mécanisme, j'aurais dû payer les frais.
"Non, non, cela aurait été à notre charge!" répliqua t'elle.
Tu parles!
Et une intervention d'un technicien me coûterait un peu plus de 30 euros. Je me suis insurgée. L'EDF installe des compteurs scellés dont nous ne possédons pas les clés et nous devons payer pour les ouvrir.
Bref, j'en suis au même point. Je vais devoir négocier avec cousins et cousines pour qu'ils tentent le coup, qu'ils essaient à leur tour.
Arrêt à Meyzieu chez mon amie Josiane. Je me suis trouvée nez à nez avec son mari violent dont elle est en train de divorcer. Le regard noir qu'il me jeta m'amusa. Il ne me fait pas peur. Je connais ce genre d'homme: des hurlements, des menaces, des coups mais un comportement enfantin. Il faut que tout soit comme lui le décide et quiconque s'y oppose devient un ennemi. Qu'il ose donc s'approcher de moi!
Les rapports de force continuent. Il hurla au téléphone, si fort qu'à quelques mètres je pouvais entendre ses mots et sentir sa rage et sa haine.
Le repas fut délicieux mais elle eut du mal à avaler quelques bouchées.  Devant la perversité, les manipulations et les violences de cet homme, je me dis naïvement que j'aimerais une justice expéditive. La société ne protège pas des violences conjugales, malgré le battage médiatique. J'ai assisté à cette longue et lente agonie de mon amie, à l'attitude intolérable de certains policiers. Quand seront-ils enfin réellement formés à la gestion des conflits?  La femme battue doit se débrouiller seule. Mon amie ressent au quotidien les séquelles des coups donnés mais qui prend ceci en charge? Pas la justice ni les autorités policières, en tout cas!
Je suis ravie d'ignorer ce que je ferai de cette journée. Me lancerai-je à corps perdu dans la "remontée" des sacs depuis le garage ou prendrai-je le temps d'aller découvrir mon nouveau quartier et de faire quelques courses? Il me faut acheter un téléphone fixe, un escabeau car les placards sont placés en hauteur. J'ai la sensation d'être Bébé Ours dans la maison de Papa Ours!:-)
Quelle jubilation de prendre son temps sans être obligée d'aligner des kilomètres! Je n'aurais pas pu être une commerciale toujours sur les routes.
Bref, tout va bien et comme on le dit "y'a plus qu'à!"

2 commentaires:

  1. Avec mon mètre cinquante, j'opterais pour la proposition 2! Avec votre fatigue bien légitime et la météo, aussi : une crêpe et un chocolat après un shopping de quartier minimaliste vous feront tenir la proposition 1 demain.
    SuperMartine un jour (ou combien plus?!!), Zen&Cool Martine un autre, d'autres? En tout cas Positive Thinking Lady.
    En son malheur, votre amie sait pouvoir s'appuyer sur vous et vos différentes facettes, j'espère avec vous qu'elle pourra clôre bientôt ce très douloureux "dossier".
    A bientôt, Boucle d'Or ;-)...

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Martine

    ce petit mot pour vous souhaiter une très belle nouvelle vie dans votre nouveau nid.

    même sans rien écrire, je continue à suivre vos aventures et vous me faites souvent sourire tant vos mots trouvent écho dans ma propre vie, mais il y a une chose que je ne souhaite pas partager avec vous, quoi qu'il arrive... GARDEZ VOS INSOMNIES ! voir l'heure à laquelle vous postez me fait froid dans le dos !!!!!!!!!!!!!

    je vous embrasse

    Marjorie de Biarritz

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!