QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 7 avril 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine

...échevelée et bien au chaud, calée contre le radiateur. Un réveil en sursaut, le cerveau au garde-à-vous et persuadée d'être le matin. Bon, je me suis plantée mais ce n'est pas la première fois et ce n'est pas important.
Hier fut tranquille et ensoleillé au point de couper le chauffage pour la première fois de l'année. Fenêtres ouvertes tôt malgré l'invasion des pollens puis j'ai vaqué sans excitation. Une montagne de paperasses à régler et le constat que la somme des contraintes liées au déménagement devient plus pesante. Ou est-ce moi qui supporte moins bien cette avalanche de contrats à modifier?
En milieu d'après-midi, mon propriétaire est venu commencer à tondre une partie du jardin mais la courroie de transmission de la vieille tondeuse a cassé. Rendez-vous un autre jour.
Nous nous sommes donc installés sur la terrasse encore ensoleillée pour discuter. J'ai posé des questions, demandé des explications, me suis informée sur les magasins du quartier et plus loin. Nous avons évoqué les problèmes liés à la surpopulation d'origine étrangère, parquée dans quelques immeubles du coin et la discussion a dérivé sur nos souvenirs d'enfance et de travail.
L'ombre froide gagnant du terrain, nous sommes rentrés au salon et j'ai rebranché le chauffage.
La soirée s'étira devant la télévision.
Aujourd'hui sera paperassier. Je dois achever de régler certaines situations et aller poster mes courriers. Une galère dans une rue passante avec des difficultés de stationnement et de circulation.
Et en fin d'après-midi, rendez-vous avec mon gastro-entérologue. Ma Miss ayant proposé de m'emmener dans le quartier éloigné où se situe son cabinet, je n'aurai pas à emprunter les transports en commun pour un long trajet voiture, métro et bus.
J'ignore si nous mangerons ensemble, elle et moi. A suivre!
Image: http://www.allergique.org/article2216.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!