QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 29 avril 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine

...je tangue sur mon petit bateau soumis aux coups de vent. Ma nouvelle vie de colocataire de Léna chamboule mon train-train et mes habitudes. Il faut faire avec, je suppose, et s'adapter à tout ce qui arrive, à du nouveau, à de l'inattendu en permanence.
Hier fut tranquille. J'avais décidé de ne pas bouger de chez moi et je fus heureuse de mon énergie nouvelle et surprenante. Ma façon de manger avec la part belle aux légumes et aux fruits en est certainement la cause. Et puis, je m'installe doucement dans cette maison qu'il faut du temps pour apprivoiser. Le soleil nous gratifie aussi de longs passages et j'y suis sensible.
Savoir s'adapter n'est-il pas le secret d'une belle vie?
Après une journée dédiée à mon espace, j'ai récupéré une Léna en forme. Nous partageâmes un moment de rire en évoquant le vieux monsieur vu la veille sur un trottoir. Il faisait tournoyer sa canne et cela avait suffi pour amuser Léna qui le compara à un clown. Elle le chercha donc des yeux sans le trouver mais se demanda si "mémé Fernande" (ma mère) ne pourrait pas en faire autant. Elle conclut en disant "si elle arrive à le faire, on pourra l'engager dans un cirque pour vieux". J'avoue que l'image me mit en joie.
Le goûter fut expédié et elle passa un long moment au jardin, dans "son" jardin. Elle épie les modifications des arbres et des plantes, galope pour me faire part de ses trouvailles et nous aimons ça toutes les deux. Ma fille arriva et nous partageâmes un repas simple mais bavard. Elle me détaille ce qu'elle apprend en Droit et Psychologie et semble intéressée voire passionnée. Cette formation tombe à point nommé pour casser ce rythme boulot/ famille/dodo.
Ce matin, nue sous la douche et les yeux clos à cause du shampoing, j'eus la surprise (et le choc) d'entendre "bouh!" crié par la petite, hilare. J'ai évidemment sursauté mais c'est ce qu'elle cherchait.  Levée avec 1 heure d'avance! J'eus beau tenter de la remettre au lit, rien n'y fit. Elle traîna une lourde couette et s'installa sur le canapé devant les aventures d'un petit train sur la chaîne Gulli. Bon!
Petit déjeuner négocié avec elle, une fois encore. Je me préparais pendant qu'elle regardait la télévision puis vint l'heure de s'habiller et de se laver. Une autre paire de manches, je vous l'assure. Départ presque à l'heure et sans trop rechigner. Je l'avais quand même laissée se promener 10 mn au jardin. Je sais que cela lui plaît et l'apaise.
Un bref moment de gêne lorsqu'en remontant à pied la rue qui mène à l'école, elle chanta à tue-tête et sans s'arrêter "qui a du caca kaki collé au cucul?"...Bref, garder l'air digne devient parfois compliqué:-))
Ma journée de liberté est à remplir. Je petit déjeune en ce moment et je vais réfléchir aux options qui me sont offertes. J'apprécie cette opportunité. Je ne reverrai Léna que Lundi matin.

1 commentaire:

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!