QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 6 avril 2016

Humeur du matin



...reposée et croyez que j'apprécie, j'adore ce mot!
Hier fut agréable en dépit de la météo dégoulinante et grise. Je me suis préparée pour me rendre au joli rendez-vous avec ma fille aînée. En passant devant chez elle, je l'ai vue s'installer dans sa voiture pour emmener Léna. Il fallut se frayer un passage parmi les familles se rendant en masse à l'école et ce ne fut pas aisé. Tout ce petit monde traverse n'importe où en dehors des passages piétonniers. Méfiance et vigilance!
Trouver une place de stationnement dans une rue aussi animée et passante que le Cours Dr Long à Montchat, était ma préoccupation mais un miracle se produisit: j'en trouvai une peu éloignée du lieu du rendez-vous.
Le bar restaurant où nous devions nous retrouver est le point de ralliement des gens du quartier. Le nom même me plut avant d'y entrer : "la cour des miracles". La patronne me salua en souriant et le sourire s'agrandit encore lorsque Sandra me présenta. Plusieurs arrivées successives de clients me firent découvrir que ma fille est populaire et appréciée. Mon futur coiffeur arriva et je le découvris à travers la vitrine avant même de lui avoir été présentée.
Un jeune homme adorable et des petites attentions fort appréciées: une serviette chaude autour de la tête et un fauteuil massant. J'ai tellement apprécié que j'ai annoncé que je redéménageais pour m'y installer. Et je suis vraiment ravie de son travail! Et voilà: j'ai trouvé Yohann  mon coiffeur lyonnais!
http://salonyocolor.wix.com/yo-color
https://www.facebook.com/Yo-Color-Coiffeur-Barbier-580371952002796/
Retour vers ma voiture et je découvris en passant ma fille installée devant un autre café. Un long moment mère/fille souriant. Son élève lui avait fait faux bond et elle patientait en attendant le suivant.
Direction IKEA ensuite sous une bruine peu agréable. Et la découverte du circuit remodelé et encore allongé dans le magasin: l'occasion d'effectuer sa marche quotidienne tant cette déambulation est longue. Pour ma part, cela m'insupporte  de ne pouvoir "couper" à travers le magasin pour voir ce pourquoi je viens et je terminai la visite au pas de course et en ignorant la plupart des rayons. Trop c'est trop!
Un arrêt à la galerie marchande d'Auchan et mon restaurant favori ici: Pizza Paï. Quasi déserté depuis l'ouverture récente d'un restaurant offrant des menus peu chers, il reste pourtant un lieu que j'apprécie. Sauf que, sauf que...lorsqu'on arrive en solo, les serveurs vous installent dans des endroits pas toujours agréables. Je découvris peu de temps après que j'étais assise sous un haut-parleur. Pourquoi donc les restaurants nous imposent-ils ce fond sonore absolument inutile?
J'eus vite le cerveau en flocons et je quittai le lieu sans regret malgré le sourire des jeunes serveuses.
L'après-midi fut comateuse et immobile. Quelques coups de fil égayèrent ma solitude et j'eus encore l'énergie pour m'énerver devant les informations du "Panamagate"!
Je me sens désemparée devant cette société à 2 vitesses: les riches toujours plus riches et qui en veulent toujours plus et les autres qui tentent de survivre à défaut de vivre.
https://www.facebook.com/La-Cour-des-Miracles-111550178761/timeline

5 commentaires:

  1. d'habitude à Ikéa ils font des passages pour sauter les endroits qu'on n'a pas besoin de voir, à st Etienne c'est comme ça en tout cas , ils le faisaient à Lyon avant.... j'ai vu que le magasin s'est agrandi mais je n'y suis pas retourné depuis que j'ai quitté Lyon. alors la coiffure? tu ne nous dis pas le résultat? on aimerait voir? moi je me suis fait friser je peux dire que ça change!!! je sais pas s'ils vont me reconnaitre sur ma carte sénior!!! ah ah! mes petits enfants ont réagi: sacha m'aimait mieux avant! et Zéphyr a éclaté de rire!! Tu as l'air super contente de ta nouvelle installation Lyonnaise c'est bien de pouvoir se rapprocher des siens , et ça va quand on se rapproche aussi de lieux qu'on a connus ... gros bisous à toi et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La porte que j'utilisais avant pour zapper la partie mobilier, était fermée par une chaîne hier! Je me demande même si c'est bien légal.

      Supprimer
  2. PS faudra qu'on se programme une journée lyonnaise toutes les deux et on ira dans un restau où on exigera la meilleure table! Na!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, entièrement d'accord! On se la jouera "riches madames" pour exiger le meilleur!:-))

      Supprimer
  3. Et moi, je serai derrière la porte à la chaîne chez Ikéa, avec mon appareil photo, pour un flag déluré... Mesdames, ne sortez pas sans vos panam'hats, surtout, ;-) !
    Moi aussi, au restaurant, j'ai plusieurs fois été reléguée dans un coin tout-à-fait inhospitalier, à l'intérieur en plein été alors qu'il y avait de la place en terrasse, et même non acceptée -"nous servons des tables complètes"- ! Inouï... Je ne prends même pas la peine d'une colère tellement ces mises à l'écart sont révélatrices de schémas de fonctionnement et de pensée si confortables, et si établis. Mais je me sens blessée. "Complète", je le suis peut-être parfois, sans nombrilisme, plus qu'une de leurs tables ne le sera ce soir-là ou d'autres ?
    Faut-il... dîner à Ikéa ?

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!