QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 13 mai 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine

...je fais des bulles! Me voilà poisson rouge sous une pluie fine et insistante. Mais quand le soleil reviendra t'il pour insuffler cette énergie qui me manque tant? Je suis d'un signe solaire (le Lion) et suis typique de ce signe astrologique. Je ne m'épanouis que sous un ciel clair et ensoleillé même si les ciels sombres me plaisent esthétiquement!:-).
Bref, cette météo me déprime et je rêve d'horizons lointains. Je ne fais qu'en rêver car mes finances secouent frénétiquement et avec insistance la tête de gauche à droite.
Ma soeur et moi venons, à l'instant, de faire le planning de nos gardes réciproques de Léna et de notre mère. Les voyages annoncés du duo "soeur et beau-frère" imposent de trouver rapidement un moyen de faire garder notre mère. Nous avons conclu un accord et cela devrait bien se passer pour l'amener ici ou la remmener en Touraine. Son grand âge nous impose des précautions de toutes sortes: lui conserver ses habitudes et un confort maximal sans la paniquer car l'inconnu la terrifie.
Je me surprends à ignorer certaines actualités. Il fut un temps où je suivais frénétiquement et avidement les péripéties du Festival de Cannes. Je fondais devant les robes magiques des invitées, me réjouissais des mini scandales médiatiques, vibrais aux résultats annoncés, applaudissais mentalement les vainqueurs mais le désintérêt est arrivé. Je me sens si détachée de ces vains remue-ménages, de cette agitation dans un petit bocal. Je les observe comme le ferait un entomologiste devant des insectes sous son microscope.
Je n'ai absolument rien prévu pour aujourd'hui. Je me laisserai porter.

2 commentaires:

  1. il faut bien avouer que toutes les paillettes cannoises sont comme des gifles au visage de tous ceux qui en ce moment luttent pour survivre, pour avoir un statut social qui leur permette de faire vivre leur famille , un toit et quelque chose à manger... moi j'ai décroché depuis bien longtemps de ces démonstrations insultantes de richesse et des faste. Cependant j'ai entendu Ken Loach ce matin sur france inter et il m'a beaucoup plu, comme d'hab!

    RépondreSupprimer
  2. Je partage cet avis ,moi aussi j'en suis arrivée à me désintéresser de tous ces "tralalas" de Cannes....et compagnie.Je suis presque indifférement ce spectacle lorsque la chaîne du téléviseur le diffuse .Ce n'est pas cela la VIE .A croire que la télé zappe sur les misères humaines mondiales .A chacun son choix .....

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!