QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 30 mai 2016

Humeur du matin

...yeux qui démangent et moral excellent. Après une Fête des Mères pluvieuse mais ensoleillée par les visites successives de mes 2 filles, une nouvelle semaine débute sous le signe des eaux. La météo n'est pas formidable mais qu'y faire sinon s'en contenter en pestant?


Un superbe bouquet qui me fut offert par mes 3 enfants, illumine mon salon. Mon regard s'y pose et s'y attarde chaque fois que je passe près de lui.



Aujourd'hui sera la corvée: chercher une tenue pour le baptême républicain de mes 2 lutins. Leurs parents ont beau nous répéter de venir simplement, je ne peux encore porter un de ces jeans que j'arbore au quotidien. J'en ai des suées d'avance. Vivre seule me permet des tenues sans ostentation et j'ai perdu l'habitude de m'apprêter. A vrai dire, je m'en fous. C'est aussi simple que cela. Je suis tombée par hasard hier sur une curieuse émission "real housewives of Beverly Hills" dans laquelle des femmes riches sont maquillées, bijoutées et en haut talons vertigineux chaque jour. Elles sont dans la séduction 24h/24 mais comment font-elles?

http://www.bravotv.com/the-real-housewives-of-beverly-hills/photos/get-a-closer-look-at-the-rhobh-season-6-wives

Elles sont hallucinantes de sophistication.
Bref, c'est pas moi! :-)
Dernière ligne droite avant l'arrivée de mes tourangeaux ce vendredi. Il me faut enfin décider comment je caserai ce petit monde, qui logera où et prévoir l'intendance alimentaire. Ma soeur est une championne pour ça mais moi, je n'ai rien pris à la distribution à la naissance.:-)
Je suis plutôt dans l'improvisation après avoir défini les bases mais je m'en sors. Et puis, j'ai la chance qu'ils ne soient jamais dans la comparaison.
Allez, au boulot, Martine!

2 commentaires:

  1. Ne t'inquiète pas, Martine! Les femmes de Beverly Hills sont bourrées de cachets et de Botox.L'apparence est leur seul souci.
    Elles se shootent à l'alcool pour tenir le coup et courent dès la moindre ride chez leur chirurgien esthétique. Tout ça ne les empêche pas d'être trompées par leur mari et d'être malheureuses.
    Nous, on a des cheveux gris, on est ronde, on porte des jeans, mais on s'en fiche. On assume et on est bien dans notre tête.
    Je ne les envie pas dans cette course à la perfection. Ça doit être épuisant.

    RépondreSupprimer
  2. C'est la réflexion que je me faisais! Qu'est-ce qu'elles picolent et ce doit être épuisant de toujours vouloir être parfaite, sans un gramme, sans une ride et sans cerveau (d'après ce que je constate!):-))

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!