QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 24 juillet 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine

...en apesanteur! J'ai très mal dormi mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même! Mon ami est arrivé hier soir. Je suis allée le récupérer à la gare de la Part-Dieu. De la folie pure! Des voitures garées partout! Les gens qui viennent chercher un voyageur refusent de payer pour le parking officiel et on se retrouve avec une situation ubuesque: un parking quasiment vide et des rues adjacentes prises d'assaut! En double, voire en triple file! Et des patrouilles de policiers qui vérifiaient les tickets de parcmètres et qui, hier, contrôlaient même les voitures: passagers et coffre. Bon, je ne peux pas m'insurger même si je pense que cela ne sert pas à grand chose.
Son train ayant évidemment du retard, j'ai dû attendre une bonne heure, recroquevillée dans ma voiture surchauffée, en espérant que personne ne voudrait entrer dans le garage devant lequel je m'étais garée. Il m'aurait alors fallu repartir et effectuer un énième tour de quartier. J'en ai profité pour admirer le spectacle de la rue et me laisser distraire par les passants.
Bref, il arriva et le retour fut simplissime. Il s'extasia devant ma petite maison dans la prairie. Il est vrai que c'est un asile dans la ville. Le fond sonore des véhicules est un bémol au-dessous de celui des autres périodes et le stade est en saison d'été donc quasiment vidé de ses entraînements bruyants.
Nous avons pris l'apéritif sur la terrasse et là, je confesse que nous avons exagéré. Il faisait chaud et les deux bouteilles (Muscat et Mojito) étaient givrées et attirantes. Impossible de choisir donc nous avons goûté les deux! J'aurais pas dû, j'aurais pas dû! :-)
La sauce au poivre qui accompagnait le steak était délicieuse et j'en ai repris. Résultat: impossible de dormir à cause de l'alcool et je me suis levée 4 fois pour avaler d'énormes quantités d'eau destinées à calmer le feu de la sauce. Et qui dit boire dit de nombreux passages aux toilettes.
Bref, ce matin, j'ai la tête des mauvais jours: je suis en kit mal monté. Mon invité dort tranquillement dans sa chambre, son café est en train de passer et embaume déjà. Je vais aller me préparer en attendant son lever puis je le remmènerai à la gare en fin de matinée. Pas d'attente puisque je le déposerai simplement. A lui le bord de mer, loin des odeurs urbaines.
De mon côté, ce sera taille de l'arbre près de l'entrée. (ps: c'est un tamaris!). Les branches légères traînent et gênent le passage. Il me faudra aussi ramasser les feuilles qui s'accumulent devant le portail et la tonte de la pelouse attendra demain. Horaire dominical oblige!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!