QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 1 août 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine


...surprise! J'ai effectué une courte "sieste de nuit" et me voilà de nouveau devant cet écran hypnotique.
Je ne devrais pourtant pas m'étonner car reposer mon dos au lit a entraîné de multiples endormissements. Si je fais les comptes, j'ai dû dormir ma nuit hier!:-)
Bon, on fera avec et on avance.
La nuit est chaude et les insectes pullulent. Je déteste ces bourdonnements dont on ignore d'où ils proviennent. Je déteste cette sensation de minuscules bestioles courant sur ma peau. Je déteste ces démangeaisons créées par des moucherons imaginaires ou pas.
Ma journée de Dimanche est à oublier. Coincée par ce corps douloureux et que je devais préserver, j'ai traîné ma misère du canapé au lit. J'ai détesté!
Une nouvelle semaine débute et j'espère qu'elle sera parfaite. Je le veux. J'en ai besoin.
Demain, je fêterai une année de plus. Je déteste aussi. J'aurais voulu m'arrêter à 50 et d'ailleurs je m'y suis arrêtée: dans ma tête, les années ne comptent pas. Mon corps les compte, lui, et il refait même les comptes plusieurs fois. Il craquouille comme une vieille armure rouillée mais, comme me l'ont seriné tous les spécialistes consultés depuis Mars: "pour votre âge, vous allez bien, Madame!"
Merci, ça console peu mais merci quand même!:-)
Il me faudra commencer à organiser mon départ de Samedi. Départ en famille pour Uzès et sa région. Je panique un peu car ce seront les grands mouvements de foule des vacances et je redoute les bouchons sur l'autoroute du soleil.
Je vous quitterai donc pour une semaine sans ordinateur et il faut que vous commenciez -vous- à vous habituer à cette idée!
De mon côté, je sais que je vais perdre de nouveau des lecteurs comme cela se passe à chaque interruption d'émission de posts et il me faudra de nouveau "ramer" pour les récupérer. Cette fugacité est inévitable mais difficile à encaisser.
Image: http://www.pays-uzes-tourisme.com/

Retrouvé un post de 2008:

"Ce n'est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne de vieilles pommes".

Félix Leclerc
Pourquoi est-il si difficile de concevoir que vieillir n'affecte aucunement notre capacité à nous émouvoir, à désirer et à créer?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!