QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 29 août 2016

Humeur du matin



Voilà, c'est dit! J'aurais au moins eu une déclaration d'amour!
Je suis d'excellente humeur ce matin, m'accommodant sans peine de la touffeur ambiante. Le soleil pointant son nez joyeusement et en continu me redonne des tonnes d'énergie positive. Fille du mois d' Août, je dépends totalement de l'astre roi et je m'en agace souvent, mon corps et mon humeur n'obéissant qu'à lui et à la lune. La succession de jours gris me traîne vers le fonds mais la perspective d'un printemps m'enthousiasme. J'ai longtemps cru n'être épanouie qu'en plein été mais le printemps me convient mieux. Les effets du temps qui passe, sans doute? Les excès m'épuisent et la douceur gaie du printemps me convient à merveille. 

Je hais l'automne qui s'accompagne d'une sourde angoisse non maîtrisable. Pourquoi n'ai-je jamais apprécié cette saison?  Ne vous trompez pas: j'aime ses couleurs flamboyantes, ce sursaut désespéré qui est un régal pour les yeux mais cela ne suffit pas à me rassurer, à me réconforter.
Bref, l'automne et la rentrée prochaine pour mes petits-enfants n'ont rien d'agréable pour moi. Comme enseignante, je n'ai jamais vraiment redouté les rentrées. J'aime même les Lundis, c'est dire! :-)...
C'était surtout une forme d'appréhension devant le groupe nouveau d'enfants, les réformes à assimiler mais jamais la panique ne me gagna.
Mais cette année, je redoute la rentrée pour mes 3 lutins. J'essaie de me convaincre que je suis ridicule et que tout se passera bien. Bref, nous sommes à  J- 4 et le compte à rebours a commencé.
Hier fut apathique une fois encore. Le manque d'eau me conditionne et je me persuade que je ne peux rien entreprendre. Vous vous doutez bien que c'est totalement faux mais je fais semblant d'y croire. J'ai donc traîné mon corps lourd du canapé au lit ou à la terrasse et n'ai rien entrepris de sensationnel. J'ai attendu!
Ce matin, j'ai rendez-vous chez ma fille aînée. La livraison du bureau de Léna est attendue et je suis de corvée puis nous irons effectuer ensemble quelques courses. 
La vie continue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!