QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 11 septembre 2016

Humeur du jour

Afficher l'image d'origine


...aux anges! Quel bonheur de dormir 9 heures d'affilée sans interruption! Vous, les "dormeurs" ignorez quel cauchemar est l'insomnie, cet ogre silencieux qui vous dévore et vous dévaste petit à petit.
Hier fut remuant. Par chance, Léna se réveilla tôt et nous pûmes quitter la maison à l'heure choisie. Sur mes conseils, elle emporta un sac entier de jouets, jeux et livres.
1 heure de route sous le soleil!
La dentiste était à l'heure et j'entrai dans l'arène à l'heure fixée. Léna resta dans la salle d'attente, sur un tapis de jeux et sous le regard bienveillant du mari de la dentiste. Elle débarqua quand même au bout d'un moment et vint scruter les gestes de la dentiste.
" Tu comprends, mamie, moi je ne sais pas ce que c'est qu'une dentiste! Je ne sais pas ce qu'elle fait!"
Elle fit mieux: elle alla chercher mon téléphone portable et tourna plusieurs petites séquences, sous le regard indulgent des participantes. Le regard pour moi surtout puisque, bouche béante, je ne pouvais qu'émettre des grognements et agiter frénétiquement les mains pour me faire comprendre.
1h35 allongée sur le fauteuil et bouche ouverte mais à aucun moment, je n'eus mal. Marteau et fraise plus divers instruments se relayèrent pour faire sauter 3 dents et les remplacer par des provisoires. J'espère que le prothésiste oeuvrera rapidement.
Je quittai le cabinet, un peu étourdie par le stress et une partie du visage anesthésiée. Je tentai d'expliquer cette sensation à Léna mais utilisai une expression incorrecte: " je ne sens plus ma bouche". Et la réplique fusa aussitôt: "mais comment ton nez peut-il sentir ta bouche?"...Zéro pointé pour moi! Les divers sens des mots sont des pièges. :-)
En rentrant vers Lyon, nous nous arrêtâmes chez mon amie Josiane qui m'avait invitée à venir ramasser des framboises et qui nous convia à rester manger. Pendant que les saucisses rissolaient doucement, nous allâmes ramasser ces fameuses framboises. Léna découvrit les arbustes et le plaisir gourmand de manger immédiatement la récolte:-)
Le repas fut fort agréable. Léna me confia "la maison est belle, mamie. Je crois bien que je pourrais y vivre!"
Ah bon?
Je crois qu'elle fut séduite par l'énorme chat angora farouche et les poissons du bassin. Son amour des fleurs et des plantes fut satisfait par la végétation que Josiane entretient amoureusement et du coup, elle  ne voulait plus partir.  Il fallut pourtant dire au revoir et quitter Josiane, son chat et ses poissons.
Ma Miss arriva peu de temps après nous et veilla sur Léna en lisant des livres avec elle et en discutant.
Lorsque je me retrouvai seule, je n'eus même pas la force de savourer une soirée tranquille. Le marchand de sable passa fort tôt et je rampai jusqu'à mon lit. Quelle journée!
Image: https://frenchatstmarys.wordpress.com/category/expressions/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!