QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 22 septembre 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine


Le corps est las mais la tête fonctionne. 
Que dites-vous? C'est l'essentiel?
Je suis d'accord! :-)
Je suis de bonne, d'excellente humeur, d'humeur rose bonbon ou jaune fluo. Qu'importe la couleur, après tout!
Hier fut épuisant mais l'idée de 4 journées de liberté totale m'enchante.
 Voyages vers et retour de l'école en début et en fin de matinée. Entre temps, j'ai vaqué, traînassé. Vers 15h, après être passées toutes les 2 à la salle de bain, nous prîmes la direction du quartier de Montchat où vit officiellement Léna. La MJC bruissait de monde, d'un petit monde de tous âges. Il fallait louvoyer pour éviter les enfants hilares lancés à toute allure dans les couloirs. A pied, à trottinette et même en vélo!
Une odeur de café flottait dans l'air et les "dames" de l'accueil étaient tout sourire!
Direction le 1er étage où Léna me guida fièrement.
Quelques minutes d'attente puis les portes des salles s'ouvrirent, laissant passer un flot de petites demoiselles en legging ou justaucops.
La jeune prof de danse contemporaine nous fit entrer et prit 3 minutes pour expliquer aux parents (et grands-parents) présents comment elle procéderait. La porte se ferma et je repartis vers ma voiture. Je fis, au passage, le plein de prospectus. Mais comment s'ennuyer devant un tel déluge de propositions d'animations? Je vais devoir effectuer des recherches sur MON arrondissement et voir si l'équivalent existe. 
Je pris aussi le temps de me promener dans la rue marchande. Les habitants doivent être des "becs sucrés" car 3 chocolateries cohabitent dans un périmètre restreint. J'ai, bien sûr, posé mon nez gourmand contre leurs jolies vitrines mais mon porte-monnaie vide tua toute vélléité d'acheter ce déluge sucré ou chocolaté.
Je repartis récupérer Léna. Ses hésitations et plaintes semblaient oubliées et son visage rosi par l'effort, arborait un sourire XXL.
-"As-tu aimé?"
-"Oh oui, j'adore!"
Ouf! Sauvée!
Je pris 10mn pour régler un problème d'intendance: Léna ne figurait pas sur la liste de sa prof. Il fallut refaire la queue à l'accueil puis nous pûmes nous échapper et apprécier le soleil de l'après-midi. Retour à la maison pour le goûter, les devoirs, le bain, le repas et préparer sa valise
Image: http://www.myspace.com/anaisgoldemberg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!