QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 9 septembre 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine

...grognonne! Pas très envie de commencer cette nouvelle journée! Il fait chaud, j'ai sommeil mais n'arrive pas à dormir et la perspective de me rendre à un enterrement ce matin ne m'enchante guère. Un vieux monsieur jamais rencontré mais qui est le père de J., la maman de ma belle-fille.  J'ignore où est le cimetière et il me faudra interroger internet.
La journée d'hier fut tranquille. J'ai dormi le plus que j'ai pu mais fut interrompue par un voisin féru de géobiologie et de Reiki. Nous avons discuté presque une heure et ce fut intéressant. Il va prochainement venir "tester" ma maison. J'ai quand même appris que je possédais une énergie très puissante. Sans être orgueilleuse ou fate, je le savais. :-)
La fin d'après-midi fut moins glorieuse après avoir récupéré une petite Léna épuisée. Chaleur et nouveautés du CP sont difficiles à concilier. Une longue visite au magasin Décathlon afin d'y acheter des chaussons pour le gymnase et retour au milieu d'une circulation extrêmement dense. Je connais rarement cette situation puisque je sors peu en fin d'après-midi mais je plains les conducteurs qui doivent y faire face quotidiennement.
Et une confirmation: ceux qui sont le plus à redouter, ce sont les piétons, les cyclistes et les conducteurs avec un "A" au derrière. J'ai failli écraser des dizaines de piétons s'engageant sur ou à côté des passages réservés, et ce sans regarder si un véhicule n'était pas en approche. Une jeune asiatique avec une poussette m'infligea la peur de ma vie: elle passa du trottoir à la chaussée sans une seconde d'arrêt. Se doutait-elle qu'il faut quelques mètres pour arrêter un véhicule après avoir freiné?
Quant aux cyclistes en milieu urbain, c'est une sale engeance que je redoute au plus haut point.
Bref, j'étais ravie d'arriver à bon port, trempée de sueur et fatiguée des autres.
Un repas pris côte à côte avec Léna devant Gulli et "chica vampiro" et un coucher en même temps vers 20h30. Oui, j'avoue!

"Désormais, le piéton a priorité en ville et c’est à l’automobiliste de s’incliner. La nouvelle législation donne le droit au piéton de traverser n’importe où, s’il n’y a pas de passage réservé à proximité. « Lorsqu’un piéton s’engage ou manifeste de façon claire son désir de s’engager par un geste dans la traversée de la chaussée, le véhicule doit lui céder le passage », précise le texte. L’automobiliste qui refuse d’obtempérer s’expose à une amende de 135 euros et à la perte de 4 points sur son permis. Le piéton est pour sa part soumis à une contrainte symbolique : une amende de 4 € s’il n’emprunte pas un passage clouté alors que celui-ci est disponible dans un rayon de 50 mètres."
Image http://www.lievreoutortue.com/le-code-de-la-route-plus-favorable-aux-pietons-et-aux-cyclistes/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!