QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 14 octobre 2016

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine


...ensuquée, défaite! Hier fut humide, pluvieux et un mauvais jour. J'ai eu un accident de voiture en sortant de chez moi. Au "céder le passage" au bout de ma rue, je me suis longuement arrêtée pour laisser passer les véhicules, tous feux allumés. Il pleuvait vraiment fort, une brume blanche englobait tout. Ne voyant plus rien venir, j'ai démarré doucement, ai franchi le couloir réservé aux bus pour tourner à gauche et pan! Un vieux véhicule gris clair roulant sans feux, a embouti ma Twingo. Un petit choc, m'a t'il semblé sur le moment. Roulant à 5km/heure en démarrant, ma voiture paraît avoir peu souffert. Le pare-choc avant gauche présente des lacérations mais l'autre voiture a beaucoup pâti du choc: pneu avant droit éclaté et mon pare-choc a rayé tout le côté. Le conducteur est sorti de sa voiture en m'invectivant. J'ai essayé de rester calme et j'ai réussi. Nous étions, heureusement, juste devant un contrôle technique qui accueille les véhicules de l'auto-école où travaille ma fille aînée. L'un des employés est sorti, m'a reconnue et m'a proposé de venir remplir les papiers, au chaud dans leurs bureaux.
J'ai indiqué à l'autre conducteur où il pouvait se garer et ai tenté d'opposer le calme à son agitation. Nous avons donc rempli tranquillement les papiers, bien à l'abri du déluge. Le personnel du centre de tests a joué les anges gardiens, venant s'enquérir de moi toutes les 5 mn. Ils furent adorables et je leur porterai des croissants et des pains au chocolat pour les remercier de leur sollicitude.
L'autre conducteur roulait sans feux, a admis qu'il m'avait vue mais n'a pas bougé, n'a pas donné un coup de volant pour m'éviter, a freiné au dernier moment mais a dérapé sur la chaussée inondée.
Bref, j'ai tort avec des circonstances atténuantes. :-)
Il n'empêche que je devrai quand même régler la somme de 250 euros de franchise et cela m'ennuie infiniment. Ce matin, il me faudra aller poster ma déclaration d'accident et me rendre au garage que j'ai choisi. Encore des complications à venir.
Restons zen.
Toute la nuit fut accompagnée par des trombes d'eau bruyantes et je jure d'être vigilante aujourd'hui. Plus d'accidents, Martine!
J'avais prévu d'aller dans l'Ain ce matin pour rendre visite à mes cousines car elles me manquent, mais je préfère ne pas trop utiliser ma voiture tant que j'ignore les dégâts causés. Qui sait si le châssis n'a pas été un peu bousculé?
Il serait peut-être temps de faire le tour des concessionnaires automobiles afin de négocier la reprise de ma vieille Twingo et nouer des relations avec un nouveau véhicule. :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!