QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 21 novembre 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine


L'humeur de la nuit est chose étrange. Elle varie en fonction de critères que je ne maîtrise pas et, en ce moment, mes nuits ont une vie très intense et remuante:-)
J'ai beaucoup bougé, arpenté mon lit, tourné sans fin et je me retrouve au réveil, le cou coincé par un nerf baladeur. Détente et chaleur devraient en venir à bout.
Le "vent des fous" secoue encore la maison. Des bruits suspects émanent de l'extérieur et je ne peux qu'émettre des suppositions. Je découvrirai l'étendue des dégâts dès que j'ouvrirai les volets.
Une "bonne" nouvelle me réjouit enfin: le départ de N. Sarkozy de notre sphère politique. Enfin! L'homme porté sur le devant de la scène par ce pré vote ne me réjouit pourtant pas. Son programme politique et social est à désespérer pour les plus faibles. Je crains que ce n'ait été qu'un vote sur un leurre. En résumé, les candidats ne me séduisent pas. On prend la même sauce réchauffée et on la sert aux Français. 
Mon hier fut complètement clos. Aucune sortie! J'ai travaillé (un peu) et me suis reposée (beaucoup) en prenant soin de moi (passionnément).
Et ce matin, je vois la vie en rose parce que je le veux. Les mauvaises nouvelles arriveront bien toutes seules donc autant rester du côté du soleil.
Ma vie est calmissime en ce moment et j'ai parfois des envies de tempêtes et d'ouragans (pas à l'extérieur mais dans mon coeur et ma tête). Je viens de passer volontairement ces quelques jours en circuit fermé. J'ai besoin de ces moments de calme et de recentrage. Ils me permettent des décisions personnelles, un rééquilibrage de mes priorités. La vie n'est pas moins difficile, elle est plus claire. Je dois pourtant reconnaître qu'un peu de mouvement côté coeur ne me déplairait pas. Ceci n'est que de la théorie parce que je ne me sens ni séduisante ni attirante en ce moment et que je ne suis pas du tout en mode chasseuse. :-).

La routine avec Léna se rétablit. Cette semaine, je ne serai corvéable que le soir: passer la chercher à l'école puis la ramener chez elle. Devoirs, toilette et repas en attendant le retour de sa maman.
Après discussion avec filles et belle-fille, il faut mettre en place l'organisation pour les fêtes de fin d'année. Les enfants travaillant, il faut jongler avec les dates et respecter les belles-familles. Ce sera donc le 24 au soir que nous nous retrouverons en cercle familial restreint: mes enfants, leurs conjoints, les petits-enfants et quelques membres des belles-familles. Et ce sera chez moi: au tirage au sort, je suis sortie gagnante!:-)
 Cette célébration n'est pas religieuse pour nous. C'est une date choisie et à laquelle nous donnons ce nom mais nous pourrions la nommer tout autrement.
Nous tenons très fort à ce moment de réunion, à ce moment de partage en famille. La famille est un socle sur lequel s'appuyer et ces moments communs scellent cette conviction. Disons que nous suivons le rythme universel sans le volet religieux.
Je vais contacter chacun d'entre eux et demander ce dont ils voudraient se charger pour ce repas. Ma belle-fille s'est déjà portée volontaire pour l'entrée et le dessert. A suivre! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!