QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 22 novembre 2016

Humeur de ma nuit



...perdue: est-ce le jour ou est-ce la nuit? Ces fichues insomnies récurrentes et ces réveils à des heures insolites me laissent désorientée. Un nouveau-né de 67 ans!
Météo grise, humide, pluvieuse: c'est le martèlement de la pluie qui m'a d'ailleurs réveillée. J'étais en plein rêve d'organisation de la venue d'un bus de 100 lycéens allemands. Ne me demandez pas quel fut le déclencheur de cette histoire, quelles images ou informations vues hier occasionnèrent cette suite nocturne. J'étais au supermarché en train d'acheter en urgence chips, jambon et yaourts après m'être rendue compte que mes stocks seraient insuffisants pour nourrir la meute. Je me démenais et pestais en apprenant que le groupe devait aller manger le soir dans un grand restaurant lyonnais et que je n'y serais pas invitée.
Mais, bon sang, d'où proviennent ces rêves bizarres?
J'ai rempli mon contrat hier soir: Je me suis occupée de Léna puis suis rentrée chez moi vers 20h. La demoiselle fut adorable sauf au moment de la douche. Pour elle, ce n'était pas utile! D'accord! Ta maman s'en préoccupera en rentrant.
Le retour de nuit fut agréable: la circulation se raréfie et rouler devient presque un plaisir.
Affalée sur mon canapé, j'ai regardé une émission américaine traduite en français par "chirurgie à tout prix". Je sais: c'est glauque et gore mais j'aime l'humour et la dextérité de ces 2 chirurgiens plasticiens, les docteurs Nassif et Dubrow.
Après une orgie de poitrines, de cloisons nasales et de lèvres boursouflées, j'ai migré vers mon lit et je n'ai aucun souvenir de mon endormissement. Cela dût être extrêmement rapide.
Ma matinée sera assujettie à la visite de l'employé de l'EDF entre 9h et 11h.  Aurai-je le temps de me rendormir puis de me préparer avant sa venue? ce genre de détail m'exaspère: je déteste de plus en plus être dépendante de contraintes occasionnées par les autres. C'est d'ailleurs l'objet de discussions consensuelles avec ma soeur.
J'ai le sentiment que je vais devoir vitaminer ma journée si je veux tenir le choc!.
Du remue-ménage, du remue-méninges, du bruit, de l'animation! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!