QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 25 novembre 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine

...délicieuse!
Eveil un peu avant 4 heures! Je n'ai pas ronchonné - si, si! - et j'ai même décidé d'apprécier ce temps-cadeau.

Guillerette en attendant de découvrir si l'enveloppe corporelle suivra!:-)
Mon horoscope est enthousiaste:vie amoureuse et vie sociale devraient être au zénith et ce, sans que j'allume des cierges ou que je plante des aiguilles dans des poupées! :-)

Hier fut tourneboulé dès le lever du jour.
J'étais venue devant mon clavier en milieu de nuit après un réveil impromptu et m'étais recouchée vers 5h, détendue à la seule idée de profiter d'une journée de liberté. Que nenni!
Un texto me fit sursauter vers 7h du matin: Léna était malade après l'administration du vaccin la veille. Je dus rassembler mes esprits et m'affairer pour arriver à l'heure. Une circulation dense sous une pluie battante et la difficulté de cette période fin de nuit/début du jour. Entre chien et loup!
Le cheveu pas lavé et pas maquillée, j'affrontai donc une journée peu agréable en compagnie d'une petite fille grognonne ou joyeuse selon les effets du Doliprane!
Ma mauvaise humeur fut en réalité dirigée contre ces fichus vaccins. Ayant moi-même été malade après l'administration du BCG lorsque j'étais enfant, j'ai développé une méfiance infinie envers ces produits. J'ai systématiquement rechigné au moment de faire vacciner mes enfants mais la pression du milieu scolaire me fit céder à chaque fois. J'étais partagée entre mes hésitations légitimes et le respect des autres.
De retour chez moi vers 20h, je me suis littéralement avachie devant mon poste de télévision, un vieux morceau de pizza toute sèche à la main, assurément trop dure pour ma dentition de sexagénaire mais en suçant, tétant les morceaux, j'en vins à bout!:-)
Coucher au radar et me voilà!
Ce matin, j'irai me faire belle chez le coiffeur. Que va t'il penser devant les queues de rat que sont mes cheveux? Je tente de les laisser pousser pour retrouver un carré mais cela passe obligatoirement par une phase de "grand n'importe quoi capillaire". Et je ne le supporte plus! Aura t'il la furieuse envie de tout recouper, vaincu par l'aspect? A suivre!


L’enthousiasme, cet engrais qui fait fleurir l’enfance | André Stern
Image: http://ambition-et-reussite.com/comment-retrouver-son-enthousiasme/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!