QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

samedi 26 novembre 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine

...tiraillée entre envie de cocooner, de rester dans mon oeuf tout chaud et des obligations consenties. Je me suis engagée et ne peux me défiler. Yalla!
Pour tout vous avouer, ce sera une journée amicale et tendre qui m'attend. Je n'ai donc aucune raison de faire la tête et de déprimer. De vieux amis ont ressurgi dans notre vie familiale et les enfants et moi avons été invités chez eux aujourd'hui.
L'idée de les rencontrer et de revoir d'autres personnes depuis longtemps perdues de vue me réjouit mais la route me révulse. Ils habitent dans la Loire et la perspective de rouler pendant 2 heures me contrarie. Le bon côté est que nous serons ensemble, les enfants et moi. Ambiance assurée!
Je m'ébroue, redresse les épaules et je vais apprécier le moment.
Hier fut tranquille. il me fallut tourner dans le quartier où se situe le salon de coiffure et me garer. Arrêt sur images afin d'imaginer une nunuche puissance 1000 en train de garer sa minuscule Twingo. Je dus m'y reprendre à 5 fois au moins, en priant pour que personne ne m'espionne derrière ses rideaux. Le ridicule ne tue pas mais il est inconfortable!:-))
Une parenthèse sereine et gaie chez le coiffeur. Une coupe bienvenue et une coiffure que je tenterai de réaliser seule en pestant. Mais pourquoi ce qui semble simplissime à effectuer par le coiffeur devient-il une épreuve chez vous?
Un arrêt au retour pour garer ma voiture devant chez ma fille et échanger nos voitures. Le mécano vint à la nuit tombée pour effectuer les derniers travaux et zou! Encore 50 euros de moins. 
Repas du soir après son départ puis la lecture de dizaines de mini catalogues de publicités pour les fêtes de fin d'année. Tout est attractif, attirant et ...superflu!.
En milieu de matinée, j'irai acheter un gros bouquet de fleurs pour notre hôtesse et vogue la galère. Il faudra ensuite passer récupérer les uns après les autres, les enfants qui travailleront ce matin. Tout sera minuté et je sens d'avance que je vais stresser à l'idée du retard possible.
Allons faire le plein de tendresse, d'amitié, de souvenirs et de rires!
Image: http://coukie24.unblog.fr/2009/08/16/lamour-en-cage/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!