QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 13 décembre 2016

Humeur de ma nuit


Afficher l'image d'origine

..en partant du principe qu'on ne change pas ce qui gagne, me revoilà donc, seule devant mon ordi, à soliloquer pour vous. Mes lecteurs se situent en ce moment du côté des Amériques: Etats-Unis et Brésil sont au rendez-vous! J'aime bien savoir qui vous êtes, j'aimerais ne plus m'adresser à des anonymes que je vois passer, revenir plusieurs fois par jour. J'adorerais vous connaître mieux mais la technologie ne le permet pas. A vous de faire le premier pas!
Hier fut brouillardeux et froid. Froid de mon point de vue mais je ne suis pas objective: tout ce qui est en dessous de 10° est froid pour moi. L'hiver est mon cauchemar. Je frissonne en permanence, je me couvre, je chauffe au maximum mon domicile.
Agacée par cette imprimante onéreuse mais qui n'a jamais vraiment fonctionné d'une manière fiable, j'ai pris le taureau par les cornes, me suis couverte de multiples couches de vêtements et ai affronté le mauvais temps. Un regard dans le miroir me fit peur: un sumotori blond! 😊
Direction le magasin Boulanger familier dans lequel je fais mes courses. Et là, débuta le questionnement. Je dus lire les notices, vérifier les offres "spécial Noël", comparer et choisir. Ce fut une Canon qui gagna. Mon gros carton entre les bras, je tentai de débusquer un vendeur mais personne à l'horizon. A croire qu'ils s'étaient tous planqués à l'étage. Entre nous, je sais qu'il y a un étage car une brusque envie d'aller aux toilettes lors d'un précédent passage, émut un grand vigile noir qui me mena vers les toilettes du personnel. Je l'aurais volontiers embrassé mais j'étais trop occupée à courir vers le lieu!
Bref, j'en dégotais un, planqué entre deux rayons et l'interrogeais. Les cartouches d'encre sont-elles fournies avec l'imprimante? La réponse me désarçonna et m'agaça. Oui, elles le sont mais leur remplissage n'est que de 40%! Et il me conseilla d'acheter un pack à presque 40 euros. La marque ne pourrait-elle faire l'effort d'offrir un pack complet à ses clients pour les remercier de leur achat?
Retour chez moi et la journée s'étira avec mollesse. Une sciatique plus ce fichu furoncle qui m'adore et refuse de me quitter, m'obligèrent au calme, à la lenteur voire à l'immobilité.
Je réussis à sortir pour aller chercher Léna à l'école. Le vent s'était levé mais la demoiselle voulut passer un moment au square! pauvre de moi! Je me recroquevillai sur un banc vide et froid et attendis que la petite se soit défoulée. Un papa très séduisant vint s'asseoir pas loin et me vint l'envie saugrenue de lui demander de s'asseoir près, tout près pour me tenir chaud.
Du calme, la foule! Je ne suis pas passée à l'acte, j'ai imaginé, rêvé.
Au bout d'un quart d'heure, dans un état proche de la cryogénisation, je donnai le signal du départ et m'affalai dans ma Twingo, bien à l'abri du vent glacial.
Et vint l'épreuve des 5 étages à monter à pied et AVEC ma sciatique. Un cauchemar que tenta de dissiper Léna en m"encourageant en chantant "allez mamie, allez! Allez mamie, allez!"..
J'arrivai enfin au but, hors d'haleine et le rythme cardiaque bloqué sur 200...
Vite, le canapé où je m'effondrai en mimant à Léna de me laisser quelques minutes pour récupérer. Et la routine jeux, devoirs, douche et préparation du repas avant le retour de ma fille. La petite avait les yeux qui papillonnaient déjà, signe d'un coucher plus rapide que prévu.
Le voyage du retour me surprit car la circulation était correcte. Pas d'embouteillages, pas de coups de frein brutaux, bref peu de monde. Curieux!
Le repas fut frugal car le réfrigérateur vide associé à une flemme XXL  réglèrent le problème: un morceau de pain et du fromage avec un verre de vin suffirent à mon bonheur.
Rideau!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!