QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 20 décembre 2016

Humeur de ma nuit




Dans certaines situations, il n'y a qu'une chose à faire: RIEN mais il faut le faire BIEN! Je crois qu'après beaucoup d'essais, je suis arrivée à la perfection pour ne rien faire...et je suis plutôt fière de moi:-)
Hier fut si tranquille que je me demande encore s'il a existé. Le brouillard, la pluie et des averses timidement neigeuses n'incitaient pas à la gaudriole en petite tenue. Je suis donc restée avec Léna, regardant le monde du dehors bien au chaud et avec une certaine jubilation. La demoiselle n'avait guère envie de bouger non plus, ce qui convint tout à fait à ma paresse passagère.

Oui, je vous entends d'ici marmonner et me sermonner: c'est mal, c'est pas bien! Il faut bouger, se dépenser mais je vous assure qu'être immobile de temps en temps, n'est pas désagréable non plus. C'est même jouissif après une vie tumultueuse et très remuante comme le fut la mienne. Je rétablis l'équilibre:-)
La météo a décidé de faire sécession en offrant du frisquet et des températures en chute libre. Je m'épanouis donc près des radiateurs, un brin dérangée quand même par la pensée des futures notes à régler.

Je ne suis pas restée immobile contrairement à ce que mes écrits pourraient laisser penser: j'ai profité des jeux tranquilles de Léna pour avancer dans l'agencement pré-Noêl. 
L'espace se vide peu à peu et je commence à réaliser ce que sera notre soirée familiale du 24.
Ma courte nuit fut peuplée de rêves dont je n'ai aucun souvenir à part qu'ils furent nombreux. J'aimerais me souvenir de ces petites histoires construisant mes nuits mais c'est le vide, le noir. Un de mes amis me soutient qu'il y arrive fort bien et que c'est une question d'habitude. J'ai essayé mais je suis une mauvaise élève: rien!
Je ne me souviens que de mes rêves prémonitoires qui, eux, sont d'une précision chirurgicale. Tout y est clair et  très détaillé et je me souviens de tout. Et oui, j'ai ce cadeau un peu dérangeant parfois mais je vis avec.
Je jette un coup d'oeil effaré autour de moi. Léna a découvert une palette de maquillage ne servant à rien, m'a demandé si elle pouvait jouer avec et j'eus le réflexe saugrenu de répondre positivement. Résultat? elle ressembla à la Folle de Chaillot ou à un participant de la Gay Pride une bonne partie de la journée et l'ordinateur est entouré de mouchoirs en papier sales, couverts de mascara et de rouge à lèvres. Il faudra bien qu'elle nettoie tout à l'heure.

Afficher l'image d'origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!