QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 22 décembre 2016

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine


...surprise! une vessie râleuse m'a propulsée "manu militari" hors de ma couche.
J'ai effectué une courte "sieste de nuit" et me voilà de nouveau devant cet écran hypnotique. Mal de tête, nez qui coule et gorge en feu sont au programme depuis hier matin. 
Et j'ajoute début de conjonctivite au tableau: deux p'tits yeux tout collés, deux fentes de parcmètre qui regardent le monde en larmoyant! :-)
Je serai encore "décalée" toute la journée. Vous connaissez sans doute cette sensation pénible de vouloir mais de ne rien pouvoir faire. Mon rythme biologique sera perturbé et je me traînerai avec la fraîcheur et la vivacité d'une endive bouillie.
J'ai cru, hier, que je ramperais sur le carrelage pendant toute la journée mais l'après-midi apporta un semblant de mieux-être et un regain d'énergie. 
Merci, merci à ceux qui partagent si généreusement leurs microbes et virus. Fallait pas!
Léna est malade depuis 2 jours et les poussées de fièvre se succèdent. Hier matin, je dus annuler la sortie "courses de Noël" car nous n'étions en état ni l'une ni l'autre.
Le problème étant qu'elle partira demain passer la semaine chez son papa et qu'il est hors de question de la laisser partir malade. Nous savons tous qu'il leur sera impossible de trouver un médecin en cette fin de semaine de fêtes et que la seule option sera le service des urgences.
J'attends son réveil pour vérifier son état puis je téléphonerai au pédiatre en priant pour qu'il ait un créneau de libre.
Et les courses de Noël sont toujours prévues!
Achevez-moi!
C'est un moment où l'on voudrait se faire câliner, "coucouner"..On voudrait redevenir enfant et se laisser aimer tout simplement mais c'est pas possible. L'état d'adulte semble supprimer toute possibilité de faiblesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!