QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 7 décembre 2016

Humeur de ma nuit

Tu dors, ta vie dort

..."en belle humeur" comme j'ai pu le lire sur un site. Oui, mon humeur est belle. Je refuse sciemment de laisser l'actualité démolir cette résolution. Est-ce jouer l'autruche? Sans doute mais les nouvelles qui déferlent sont si noires qu'elles pourraient m'entraîner là où je ne veux pas aller.
Je ne regarde que le cercle restreint de ma famille et de mes amis. Eux m'apportent amour et tendresse et en assez grande quantité pour me nourrir.
Léna me confia hier soir "tu me manques le matin et tu me manques aussi le soir, mamie!"..What else? 😍
Nuit blanche encore mais humeur rose bonbon. Tout un festival de couleurs assorties à mon humeur du moment. J'ai peu dormi mais cela m'indiffère. L'idée même de n'avoir aucune contrainte contrebalance largement l'inconvénient de ce repos sommaire. Les contraintes arriveront tout à l'heure en fin de matinée lorsqu'il faudra affronter la circulation pour retrouver Léna. Jour de marché dans ce quartier peu fait pour abriter les véhicules en surnombre. C'est un manège infernal et renouvelé avant de trouver une place de stationnement. 
Ma prochaine nuit sera t'elle enthousiasmante et, enfin, reposante?
Le brouillard froid et givrant accompagne mon lever. Au fait, bonjour ou bonsoir où que vous soyez...
Hier fut ensoleillé mais amorphe. Ma nuit en morceaux fit s'effondrer la belle énergie des jours précédents et j'ai erré comme une âme en peine. L'horloge indiquant midi fut un électrochoc: allais-je donc passer ma journée en chemise de nuit et pas lavée? Je fis l'effort d'affronter ces corvées puis de m'habiller avant de ...m'écrouler sur le canapé devant l'émission Catfish.
Oui, oui, j'avoue être accro à cette série documentaire sur la misère humaine en matière de sentiments. Et j'avoue que Nev et Max sont très agréables à regarder! 😇
La solitude et le désert affectif sont si grands que les gens sont prêts à succomber à toute sirène sur ordinateur ou téléphone portable. Et se trouver face à la réalité est douloureux. Les profils inventés cachent la misère humaine, le désespoir et le rejet.
Mon aujourd'hui sera dévolu à Léna en espérant qu'elle ne sera pas malade. En prenant sa douche hier soir, elle découvrit que ses jambes étaient recouvertes de boutons rouges. Je saurai entre 7h et 8h si je dois aller la garder à son domicile. J'attends donc le coup de fil de ma fille.
En résumé, je vais dépendre de cet appel sinon je serai fidèle au poste à la sortie de l'école à 11h30. J'y retrouverai des têtes désormais familières: mères, nounous, pères ou grand-pères ou pères en âge d'être grands-pères (et oui, les familles recomposées provoquent cette situation. De vieux messieurs à cheveux gris ou blancs accompagnent leurs enfants au square!). Je ne suis pas intégrée à ces groupes se connaissant depuis longtemps grâce à l'école maternelle ou parce qu'ils sont voisins de quartier ou d'activités. Je commence tout juste à échanger quelques sourires et bonjours et cela m'étonne. Je suis très souriante et amicale mais cela ne doit pas suffire ici. Mais je m'accroche! 
Retour pour le repas puis second départ pour déposer la demoiselle à son cours de danse, patienter en marchant ou en lisant dans ma voiture et rentrer. 
Image: http://unprintempspourmarnie.mondoblog.org/2013/12/22/le-marathon-des-expressions-illustrees-lancement-et-appel-a-contributions/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!