QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 17 janvier 2017

Humeur de ma nuit


Afficher l'image d'origine

...bien réveillée - hélas - en ce milieu de nuit et me voilà, l'esprit clair et vif, à l'heure où les braves gens se reposent. Je serai encore "décalée" toute la journée, traînant comme un boulet ce temps de sommeil perdu. Comme je suis un coucou du matin, mon rythme biologique sera perturbé et je me traînerai lamentablement, molle comme un marshmallow mâchouillé.
Bon, on se ressaisit, Martine, et on tente d'apprécier cette nuit venteuse.

Il fait un froid de canard et un vent violent souffle, faisant vibrer bruyamment les volets métalliques. Nous eûmes droit hier à ce qui ressemblait fort aux giboulées de Mars: une succession de pluie, de neige et de soleil, le tout agrémenté d'un vent glacial s'insinuant par tous les orifices des vêtements. L'entrée de l'école ressemblait à un rassemblement de manchots sur la banquise: tous, emmitouflés et serrés les uns contre les autres pour survivre à cette météo hivernale en se protégeant du vent.
Il est vrai que la région connut des hivers bien plus difficiles que celui que nous vivons. Cela fait sourire mes amies du même âge que moi car nous avons connu pire. 
Ce matin, je prendrai mon carrosse pour aller chercher un colis au centre commercial de Beynost. Ma Miss a passé une commande et devrait récupérer son paquet. Je lui ai proposé de la faire à sa place: elle travaille et cela lui évitera des kilomètres inutiles.
Je traverse une période de rejet des infos. Je suis incapable de me passionner pour nos prochaines élections. Je m'en veux car je fus toujours concernée en tant que citoyenne et syndiquée mais là, je sature.  
Je ne peux simplement plus m'y intéresser! Je suis révoltée par les promesses illusoires toujours renouvelées au fil des votes. Je sais que la plupart de ces idées et propositions sont destinées à séduire le plus grand nombre. Trouverai-je dans le lot, un programme qui me fera frémir ou m'enthousiasmer? Nos élus sont si déconnectés de la réalité. Comment pourraient-ils connaître nos envies, entourés comme ils le sont d'énarques ou d'intellectuels désireux de se placer ou d'être vizirs à la place du vizir?
Serais-tu désabusée, Martine? 
Image: http://www.riresavie.fr/linstant-present-ou-linstant-dun-eveil/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!