QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 20 janvier 2017

Humeur de ma nuit

Afficher l'image d'origine


...hésitante sur l'état du mental et du physique. Je m'attendais si peu à être debout à 3h du matin que je n'ai pas l'énergie de réfléchir. Je suis debout, point!
Un aspect positif tout de même: 4 jours de congé s'offrent à moi. Léna partira chez son père ce soir et je ne la reverrai que Lundi soir à la sortie de l'école pour débuter une semaine à grimper chaque fin de journée ces fichus 5 étages et atteindre le Nirvanâ: l'appartement de ma fille. Vivement qu'elle déménage!
Puis-je avouer que je n'ai rien fait de ma journée d'hier? Après avoir réveillé la petite demoiselle, fort grognonne de ne pouvoir dormir plus longtemps (je la comprends!), il fallut courir dans tous les sens avant de descendre gratter la glace sur les vitres de ma voiture. 10 minutes de pur bonheur!:-)
S'emmitoufler et partir dans une voiture glacée pour arriver à l'école au moment de l'ouverture des portes. A mon retour, je me suis écroulée sur mon canapé, tartines en main et bol de Ricoré devant moi, et j'ai pris le temps (en fait, TOUT mon temps) pour visionner des épisodes de feuilletons que je n'avais pu voir. Mes couchers anticipés m'interdisent toute vie, qu'elle soit sociale ou personnelle et je tente de rattraper ce temps volé. Un Lapin blanc à la façon d'Alice, qui court après les minutes et les heures.
J'ignore ce que sera ma journée de Vendredi. J'ai -évidemment- une liste mais, me connaissant, je sens qu'elle ne servira à rien! Je ne ferai que ce qui me semblera bon.
Je crois mériter la couronne de Reine de la fainéantise et de la procrastination. Je m'auto-diagnostique comme atteinte de feignasserie et je crains que cela ne soit incurable: ni vaccin ni traitement. Après avoir vécu 36 vies fort occupées, je revendique le droit de ne rien faire. Mon seul souci étant le regard des visiteurs devant le chantier de mon appartement mais je gère relativement bien le phénomène!:-))

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!