QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 19 janvier 2017

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine


...douillette, quiète, confortable. La chaleur douce du radiateur réchauffe mes vieux os (crise d'arthrose fort douloureuse ces jours) et le moral ronronne d'aise. 
Je sais que, dehors, m'attendent la glace et le froid et je savoure ces moments de tranquillité et de calme. Dans 2 heures, débarquera mon petit ouragan, les joues rosies par le séjour sous la pile de couettes et petit moulin à paroles ambulant.
Hier fut régi par les horaires de Léna. L'emmener à l'école (20 mn de voiture), revenir chez moi, traînasser sans grande conviction et prendre quand même le temps de visionner les derniers épisodes de la série "glacé"! Oui, je sais que je tends la perche pour me faire battre: on pourrait croire que je préférerais des séries tournées à Hawaï ou aux Seychelles pour me réchauffer à leur soleil, repartir un peu avant 10h30. De nouveau 20 mn de route. Effectuer le tour du marché au pas de charge tant j'étais frigorifiée et en profiter pour acheter pommes de terre et poulet au rôtisseur du coin. 
Récupérer Léna à la sortie de l'école, refaire 20 mn de route. Manger, tenter une sieste que je sais d'avance impossible car la demoiselle a toujours 1000 choses à demander. Repartir pour 20 mn de route et la déposer à son cours de danse. Patienter 1h entre voiture glaciale et arpentage des trottoirs du quartier, croiser quelques têtes connues et aller rechercher Léna. Retour dans la circulation dense de la fin d'après-midi et enfin m'écrouler groggy sur le canapé.
La laisser jouer puis l'accompagner pour faire ses devoirs. Faire couler son bain moussant et adorer son sourire XXL devant la montagne de mousse! 
"Je vais disparaître, mamie!" mais cela ne l'empêcha nullement de s'y précipiter avec entrain.
Préparer le souper, sortir la demoiselle du bain, la sécher, la faire manger et attendre ma fille qui annonce sa venue.
Préparer une assiette pour elle et faire réchauffer les plats, discuter. Elle coucha sa fille, partagea une tonne de câlins et lut une histoire avant de repartir.
Et je m'écroulai, totalement lessivée, flapie, hors d'usage vers 21h. 
Et vous savez quoi? On recommence aujourd'hui!
Et, en plus, je souris! :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!