QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 23 janvier 2017

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine


Posté en Novembre 2016 mais toujours d'actualité!
"...5h! Humeur du matin car je me suis toujours levée à cette heure-là pendant toute ma longue période de vie de maman, d'épouse et d'enseignante. Mon cerveau, conditionné pendant de longues années, se rappelle dès qu'il le peut, à mon bon souvenir. Il semble s'amuser à sonner le réveil interne.
Driiing! allez debout!
Comment lui faire comprendre qu'il n'a plus besoin de s'agiter ainsi, de veiller à ce que je sois à l'heure? Hé mec, je suis RETRAITEE! Et oui, mon cerveau semble être du genre "mâle" puisqu'il ne comprend pas certaines choses!:-))
Blagounette du genre limite, non? Je n'insiste pas plus longtemps.
Que vous dire de ma journée d'hier sinon qu'elle fut comme celle d'avant-hier: recluse et satisfaite. Après une discussion téléphonique vers 6h30 avec ma soeur, je me suis recouchée et rendormie jusqu'à ...11h! Oui, vous avez bien lu!
A 11h, le soleil brillait derrière les vieux volets à lames qui laissent passer la lumière. Et là, une question se posa: "tu te lèves ou pas?"
Mon éducation m'incita à me lever. Ah cette vieille notion chrétienne du Bien et du Mal qui revient toujours, encore et encore! Il y a des choses qui se font et d'autres qui ne se font pas. J'ai beau avoir délaissé toute religion depuis longtemps, des vagues de bien-pensance reviennent parfois. Et dans ma famille, se lever tard et faire la grasse matinée n'est pas envisageable limite pas moral. Soupir!
Je me suis levée, ai fait ma toilette, me suis habillée et me suis assise: que vas-tu faire maintenant? Je suis prête mais ai-je vraiment envie de m'agiter ou de sortir?
La réponse fut immédiate et sans appel: NON!
J'ai rassuré ma bonne conscience en faisant semblant de travailler: une lessive tournée et étendue, un lave-vaisselle, une poubelle sortie puis j'ai jugé que cela était suffisant.
J'ai donc profité de la vie à ma manière: livres et revues, mots croisés, coups de téléphone amicaux ou familiaux, ordinateur et réflexion positive."


Je modifie quand même de petits détails:
Coucher à 21h, vaincue par la fatigue. Fatigue générée par quoi? Mystère!:-)
Levée à 22h10! Oui, oui, vous avez bien lu. J'avais fait ma sieste et mon cerveau répétait en boucle: "tu te lèves! Tu t'es reposée. Tu te lèves! Tu es reposée."
J'ai donc fait contre mauvaise fortune bon coeur en pestant et suis restée devant la télévision à regarder des émissions que je n'avais nullement prévu de regarder.  
Re-tentative de coucher vers minuit et là, miracle, cela fonctionna jusqu'à 3h! Vessie pleine et obligation de se lever. Plusieurs épisodes sommeil/réveil s'ensuivirent et je suis épuisée de cette nuit hors normes.
Mon Dimanche ressembla furieusement à celui décrit dans le post ci-dessus. Lever tardif, une activité réduite au strict minimum, quelques coups de fil familiaux, quelques corvées ménagères pour justifier le fait d'être debout, une douche et ce fut tout.
Je me relis et je trouve que j'exagère mais être célibataire a quand même du bon!:-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!