QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 2 février 2017

Humeur de ma nuit


Afficher l'image d'origine

..dépitée d'être déjà debout en sachant que je craquerai plus tard dans la journée, vaincue par la fatigue. 
Nuit en 50 épisodes mais j'y suis habituée. Que sera-ce quand je serai -vraiment- vieille!!!:-)
Hier débuta mal avec une petite Léna refusant de se lever pour aller à l'école. Elle traîna un peu puis réchauffa l'ambiance en se déplaçant en fredonnant. Elle petit-déjeuna en prenant son temps, décida au dernier moment que les vêtements choisis ne lui convenaient pas et voulut être coiffée avec 2 couettes comme un de ses personnages de films préférés. Sainte Patience!
Nous partîmes évidemment en retard de la maison et le monde entier se mit d'accord pour nous empoisonner la vie. Des embouteillages au milieu desquels il fallut se faufiler, un bouchon dans la dernière ligne droite, coincées derrière un camion-poubelle s'arrêtant tous les 20 mètres et suivi par un bus articulé. La longue file de voitures qui les suivait me fit peur et je décidai de contourner le problème en bifurquant. Mauvaise idée! J'avais oublié le marché du Mercredi, utilisant toutes les places de stationnement, et je dus refaire un tour de quartier. Et hop, un dernier tour de manège!
Léna arriva au moment de la fermeture des portes de l'école. Ouf!
La matinée s'écoula rapidement et je dus repartir chercher la petite à l'école. La météo était clémente: soleil mais vent violent. Ma fille nous fit la surprise de venir manger à la maison, donnant l'occasion à Léna de dire à sa maman en la serrant dans ses bras "tu es ma star!". Sieste générale puis le moment vint de repartir pour le cours de danse de Léna. Je déteste vraiment les Mercredis avec tous ces trajets!
La petite bouda car elle préférait rester dans le jardin. Après concertation, sa mère et moi décidâmes de la laisser tranquille. Je redescendis donc de la voiture et rentrai chez moi. Léna profita du soleil et du jardin et je pus m'affaler un temps dans le canapé.
Mon propriétaire passa ensuite discuter des factures de fonctionnement de la maison. Elles me provoquèrent des noeuds à l'estomac et j'en vins à souhaiter un emploi fictif très bien payé comme ceux que révèle l'actualité.
Et nous recommencerons aujourd'hui. Trajets, courses, embouteillages, énervement. 
Un passage à Auchan pour acheter quelques petits jeux: nous fêterons Dimanche les 4 ans de mon petit-fils Gabriel et je ne veux pas venir les mains vides. Le supermarché propose en ce moment des soldes sur une multitude de petits jouets et jeux pour les enfants. Je vais en profiter.
Image: http://leblogdemandrashivo.blogspot.fr/2009/08/motivee-motivee.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!