QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 28 février 2017

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "gros rhume humour"


...croulant sous des piles de mouchoirs usagés! Cette allergie venue d'ailleurs m'a rattrapée dès le réveil. Mon cerveau semble avoir été dissous et j'ai du mal à rassembler 3 idées successives.
J'écoute, je dresse l'oreille mais le vent des enfers qui souffla hier, semble avoir migré vers d'autres régions.
Après avoir retrouvé Léna, peu encline à se préparer, nous prîmes la direction du département de l'Isère afin d'y retrouver ma superbe dentiste. Elle a tout pour elle: compétences, beauté, douceur et gentillesse. J'en serais presque jalouse!
Je dus patienter quelques minutes dans la salle d'attente avant d'être reçue entre deux patients. Mon abcès l'impressionna et je repartis avec une ordonnance et 23 euros de moins.
J'emmenai Léna découvrir le magasin Noz voisin et ce fut l'illumination pour une petite fille de son âge. Des présentoirs foutoirs dans lesquels il faut chercher, fouiller, retourner et ses "mamie! regarde!", "mamie, t'as vu?" amusèrent les clientes.
Nous repartîmes avec des sacs de petites choses inutiles destinées aux enfants. Elle était excitée comme une puce d'avoir découvert cette caverne d'Ali Baba!.
Un vent violent se leva, pénible et entêtant qui nous poussa à réintégrer rapidement l'habitacle douillet de la voiture. Nous partageâmes un sourire en découvrant ce qu'il restait de nos coiffures. Quelques dizaines de mètres pour accéder au restaurant chinois. La petite ne tenait pas en place en découvrant la nouvelle décoration avec des bassins. Kitch à souhait avec leurs fausses montagnes et des personnages intégrés au décor. Elle, elle était simplement heureuse et elle courut les découvrir. Un serveur nous installa même juste à côté d'un bassin. Elle adora le principe d'aller se servir seule et elle babilla sans interruption sauf pour tenter de manger ses frites avec des baguettes. Un joyeux moment!
Le hall d'entrée l'intrigua avec son autel et les offrandes, deux lions aux yeux rouges et un gigantesque Bouddha doré. Elle se planta devant et je découvris qu'elle connaissait le nom de Bouddha. Je lui donnai quelques explications puis lui confiai que certaines personnes pensaient que le toucher portait bonheur. Elle me dit qu'elle aimait bien la statue car elle souriait et qu'il était tout rond. Elle s'accroupit, sortit un mouchoir de papier et astiqua les pieds de la statue puis elle caressa longuement le ventre. Sa réflexion me remplit de joie:" ça fait du bien, hein? t'es content?"
A la sortie, les rafales de vent nous surprirent. Elle me saisit la main et me dit: "je suis légère, mamie, et je vais m'envoler mais toi, tu es grosse et tu tiens sur le sol!"...
Charmant! 😇
Retour à Lyon non sans un arrêt dans une pharmacie. Les bourrasques agitaient ma Twingo et je dus être vigilante et prudente pendant tout le trajet.
Une courte sieste interrompue 4 fois par la demoiselle, heureuse de me montrer ses jouets puis il fallut supporter le hululement incessant et stressant du vent jusqu'au coucher.
Image: http://boutchoupitchou.canalblog.com/archives/2011/11/07/22607949.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!