QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 3 février 2017

Humeur du matin



...ravie, un peu comme le féminin du " ravi " provençal!:-)Je suis contente, béate et sans raison particulière. Je suis contente d'être là, tout simplement! Mon bol de Ricoré devant moi, je déguste l'instant présent.
Je sais que dans un moment, j'aurai terminé d'écrire ce post et que je me plongerai par habitude dans les sites d'informations et que je serai atteinte de plein fouet.
J'ai beau être ce que j'appelle une "optimiste congénitale", j'ai du mal à rester à flot, à sortir la tête de l'eau de cette boue saumâtre.
Est-ce nous qui avons généré ces monstres qui nous gouvernent? Je crains d'avoir à répondre positivement. Depuis le Général de Gaulle, n'avons-nous été que les dupes de ce système gauche/droite dans lequel tous se servent sans vergogne?
Je suis déçue, amère et où que je me tourne, mes yeux se posent sur la corruption et le mensonge. Le système mafieux est bien ancré et ceux qui apporteraient un sang neuf n'ont pas les soutiens nécessaires pour se détacher du lot.
Je vais donc laisser de côté cette source de miasmes et vais continuer à être la "ravie". je vais me préoccuper de mon petit monde rose, rempli d'amour et de beaux moments. Nous préparons pour Dimanche les 4 ans de notre adorable Gabriel et les 36 ans de son papa, mon fils! 
Mes filles se battent au quotidien, l'une pour tenir le coup et terminer sa formation sans craquer et l'autre lutte dans son hôpital psychiatrique contre les énièmes fermetures de postes. Encore un de supprimé dans son unité! le personnel est déjà en sous-nombre mais qu'importe! les gestionnaires ne se préoccupent pas de l'humain et de l'épuisement des soignants.
Toute mon admiration va à mes enfants, de beaux adultes droits, gentils, travailleurs, pleins d'humour et attachés à leur famille.
On s'ébroue, on se reconcentre sur les jolies choses proches de nous, sur la gentillesse, les sourires, l'amitié, les mots d'enfants. Le temps de retrouver l'espérance.
Je vais dédier ma journée à moi d'abord (et oui!) et aux ami(e)s un peu laissés de côté ces derniers temps. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!