QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 7 février 2017

Humeur du matin

Afficher l'image d'origine


...il est 5h, et Lyon s'éveille...aurait pu fredonner Jacques Dutronc. Le grondement de la circulation dans le lointain s'accentue et devient plus prégnant. Selon la direction du vent, le bruit semble plus ou moins proche.
En quittant mon domicile vers 6h45 hier, je fus étonnée du nombre de boutiques et d'officines déjà éclairées. Un petit monde invisible se mettait en branle. En silence.
Quand j'imagine les personnes derrière ces portes et vitrines éclairées, obligées de se lever tôt pour gagner leur vie, ma rage envers François Fillon augmente dangereusement. Il a fraudé sciemment, persuadé n'être jamais pris la main dans le sac de bonbons et il tente de s'en tirer par des pirouettes ridicules. J'espère que la Justice lui demandera des comptes ainsi qu'à tous ceux qui se permettent de telles iniquités.
Ma tension augmentant à l'évocation de tels faits, je préfère me calmer en évoquant ma journée d'hier. Un encéphalogramme plat! J'étais épuisée et sentais arriver la couvaison d'une saleté de maladie: gastro entérite ou syndrome grippal? Attendons!
Après avoir emmené Léna à l'école, je me remettrai au lit et la perspective m'enchante. J'ai programmé un rendez-vous cet après-midi avec ma nouvelle attachée de clientèle (un nouveau puisque celui de la semaine dernière fut annulé) et la perspective de rencontrer une énième tête ne me remplit pas de joie. Depuis mon inscription dans cette agence bancaire, les conseillers ont changé quasiment chaque année. Et à chaque fois, il faut nouer un dialogue, tenter de s'expliquer et de se faire confiance mutuellement. Et c'est loin d'être évident!
Bref, je stresse même si je me doute que je ne serai pas brûlée sur un bûcher...Quoique! 😇

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!