QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 17 mars 2017

Humeur de ma nuit



 ...ravie, béate et réjouie. En m'éveillant il y a une demi-heure, j'ai brutalement réalisé que j'étais heureuse de me lever et que j'avais ressenti la même sensation hier soir en me couchant. J'apprécie tous les instants, de la lecture des pubs papier lovée sur mon canapé- mon bol de Ricoré à la main- à l'attente de l'aube pour découvrir la météo matinale, voir le nom de la ville où vit ma soeur s'inscrire sur le petit globe qui tourne en page d'accueil et savoir que nous nous téléphonerons tout à l'heure, repérer illico et le coeur joyeux les lecteurs se connectant dès que je poste, lire les commentaires d'amis et de proches sur Facebook, prendre le temps d'écrire des textos câlins ou amicaux. Ces petits bonheurs me comblent, effaçant les contrariétés diverses qui jalonnent mon quotidien. Apprécier consciemment cette addition de petits plaisirs, fussent-ils infimes, n'est-ce pas le début de la sagesse, de MA sagesse? :-)
Bon, en résumé, ces dernières semaines furent physiquement difficiles. Une kyrielle de douleurs se sont révélées et je me débats pour les surmonter. Fermeture du ban! Il me faut me remettre à flot et surtout prendre la décision de reprendre mon régime.
Vous cherchez le lien? y'en a pas! 😁
Une illumination récente: j'ai survécu à tant de maladies (leucémie, cancer de la peau, salpingite, furonculoses, fausse-couches à répétition, sans oublier mes problèmes dentaires qui deviennent drôles à force d'ennuis successifs, etc...) que je n'ai plus le droit de martyriser mon corps avec ces épisodes récurrents boulimie+ famine. Cela vous paraît évident? Moi aussi mais dans la pratique, c'est plus conflictuel et compliqué.
Cette nuit, c'est clair dans mon esprit. J'espère que ce le sera encore plus tard, au moment de me mettre à table. 

La journée ensoleillée et parfaite d'hier fut un baume idéal à mes petits et gros bobos. Je dois reconnaître que je dépends du soleil. J'en ai besoin et serais incapable de vivre dans un endroit peu ensoleillé. Les émissions passionnantes quotidiennes sur le Yukon me laissent sonnée: pluie, froid et grisaille au menu mais comment font ses résidents pour le supporter?
De nombreux coups de téléphone familiaux et amicaux ont joliment jalonné mes heures. Quant à ceux qui ont oublié de me demander de mes nouvelles, ils ont intérêt à le faire rapidement sinon il y aura des sanctions! 😍

Cette journée sera libre: le petit lutin aura piscine puis ateliers à la MJC du quartier et retrouvera son papa en fin d'après-midi. Un week-end dans sa seconde maison! De mon côté, j'ignore si, sonnée de fatigue, je resterai dans ma tanière ou si, désireuse de bruit et de mouvement, j'en profiterai pour m'étourdir dans une abondance de visites de magasins.
A suivre!
Image: http://pourquoi-pas.info/rue-du-pourquoi-pas/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!