QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

samedi 25 mars 2017

Humeur de ma nuit


Floraline de "mamie"
...insurgée, râleuse! Les informations lues avant de venir ici me mettent la tête à l'envers. Je crains ne plus supporter le monde extérieur ou plutôt un certain monde extérieur. Le parisianisme ambiant me fatigue, les pitreries jamais drôles de Trump m'insupportent, les magouilles insipides de certains candidats à notre prochaine élection me donnent la nausée. Les humains sont violents et décevants.
Pour résumer: je sature! Cette vie m'insupporte et je décide que pour ce week-end au moins, je ne m'intéresserai pas à ce grouillement nauséabond.
A moi le printemps et les "zoziaux", à moi les jolies pensées et les bons livres, à moi les découvertes d'artistes et le plaisir associé, à moi la programmation de sorties. Je veux du neuf, du solide, du concret, de l'enthousiasmant!
Je sais que les prochains jours risquent d'être destructeurs et douloureux avec le décès de notre maman et il est inutile de rajouter des couches de médiocrité ambiante. Se resserrer autour du solide noyau familial et profiter les uns des autres.
Le reste suivra.
Hier fut pluvieux et grisâtre. Ma jolie Miss souffrait une fois de plus d'une migraine invalidante contre laquelle je ne peux rien, hélas. J'ai donc proposé d'aller chercher Léna en fin d'après-midi. La demoiselle n'était pas encline à la gaieté des autres jours. Un gros rhume commençait à la déranger et elle était épuisée par sa journée école/piscine/MJC. Je restai donc en retrait et la laissai mener sa petite vie d'enfant autour de ses jouets et de la visite du gros chat gris à la queue coupée. Il vient souvent se promener dans mon jardin et Léna adore ça.
Elle repartit chez elle en début de soirée et je m'écroulai devant la télévision avec une soupe de Floraline. Très régressif mais si réconfortant.
Je me couchai avant les poules, sans regrets ni remords. Avec volupté même!
Image: http://www.foodreporter.fr/plat/floraline-de-mamie/369313

Mon aujourd'hui est totalement libre. La pluie est prévue donc je fermerai portes et fenêtres et resterai  en hibernation dans ma tanière.  Une grosse ourse béate!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!