QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 1 mai 2017

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "stade vuillermet"

..entre deux eaux! Réveillée en sursaut par un message sur mon téléphone portable, j'ai émergé d'un rêve qui tournait en boucle. Un peu comme le film "un jour sans fin"!
Je réalise en remettant brutalement les pieds sur terre que ces deux jours seront difficiles physiquement et émotionnellement. Je partirai vers 15h avec mes 3 enfants pour assister à l'enterrement de ma mère. 6 heures d'autoroutes! La Touraine ne sera pas, cette fois-ci, synonyme de plaisirs en famille. Je dois avouer que j'appréhende ces moments à venir. J'ai beau blinder mon corps et ma tête, mes émotions sont là, planquées derrière la façade.
La boulimie est déjà arrivée, sale pulsion incontrôlable ou que je laisse m'envahir, il me faut bien le reconnaître.
Hier fut apocalyptique avec des pointes de vent à 100km/heure. Nous avions été invités chez mon fils et sa compagne pour un barbecue qui fut court-circuité par les bourrasques.
Prendre l'apéritif au jardin, engoncés dans nos grosses vestes et l'oeil fixé sur le barbecue pour surveiller les flammes dansantes, remonter à l'appartement pour se mettre à l'abri et manger serrés comme des sardines dans une boîte. Les enfants étaient incontrôlables avec les effets de ce vent mais le repas fut délicieux, comme d'habitude.
Je m'échappai vers 16h pour me reposer quelques instants. La nuit précédente avait été écourtée par des bandes de jeunes crétins ayant envahi le stade malgré l'obscurité, pour organiser une fête improvisée au son de musiques tonitruantes. Le quartier retrouva son calme un peu après 2h du matin, au milieu de cris et d'aboiements de chiens. La police? Des vigiles? Je l'ignore mais, dès mon retour, je me ferai un plaisir d'adresser une lettre au Maire de mon arrondissement pour dénoncer le laxisme ambiant avec le portail du stade jamais clos. Que ce stade serve à l'entraînement des collégiens voisins ou des joueurs de rugby du LOU, cela est naturel mais que des fêtes y soient organisées, non! C'est un stade urbain, coincé au milieu de centaines d'habitations. Nous demandons le respect des heures légales.
Notre journée de Samedi fut agressée par une compétition de drones dans le stade. Une journée avec micro, cris, applaudissements, ronronnements et gémissements de ces engins volants.
Je maudis régulièrement  mon propriétaire qui oublia simplement de m'informer de ces nuisances.
Bon, Martine, on respire et on relativise: tu n'habites pas près d'un aéroport ou d'une caserne de pompiers de garde jour et nuit! 😄
Image: ma maison est une de celles que l'on voit au fond à gauche!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!