QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 9 mai 2017

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "élevage de hamsters en classe"

...Ecrire le mot "matin" me surprendra toujours. J'eus un mal fou à m'endormir hier soir: la faute au verre de vin blanc siroté pendant le repas? Evidemment, je me tournai et me retournai dans mon lit jusqu'à me coincer un nerf entre les omoplates et j'entendis respirer et craquer la maison. Ces vieilles maisons ont une vie sonore forte et flippante. Je suis bien contente que le jour soit levé car, à mon âge, se planquer sous les couvertures n'a rien de glorieux!
Oserai-je avouer qu'hier fut larvaire? la météo plomba le moral minimal que j'avais de bon matin et je choisis au bout de plusieurs heures de ne pas sortir. Douchée à midi trente, repas vers 14h, bref une vie folle! 😈
J'associe mon état à ces gros vers à soie mous et dodus que j'élevais dans ma classe pendant plusieurs années. La sensation sous mes doigts est encore gravée dans ma mémoire. Brrrr!
Ah ces tentatives successives d'avoir des animaux en classe! Les vers à soie intéressaient les enfants. Ils cueillaient des feuilles de mûriers près de l'école et l'élevage roulait sans encombre. Pas de chats ni d'oiseaux à cause des allergies et il fallut se cantonner aux poissons (pas vraiment intéressants) et à l'expérience jamais renouvelée des hamsters. Plus jamais ça!
Non seulement, malgré un nettoyage régulier, une puanteur insupportable envahissait le bâtiment mais il se trouva que la mère fut enceinte pendant son séjour chez moi. Joie des élèves jusqu'à la naissance. Le mâle bouffa les petits et il fallut bien trouver une explication à cette barbarie. J'ignorais tout et je n'avais pas séparé le mâle de la femelle après sa mise bas.
Grands dieux! Ce fut une épreuve d'expliquer cela à mes élèves.
Ma journée d'hier s'écoula lentement, mollement jusqu'à l'écoeurement.
Le ciel s'est éclairci ce matin mais un vent froid souffle. J'ai devant moi une journée à remplir à ma guise avant d'aller chercher Léna à l'école à 16h30. Que me réservera t'elle? Je l'ignore.
A suivre!
Image: http://www4.ac-nancy-metz.fr/eco-mulcey/spip.php?article159

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!