QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 1 juin 2017

galerie Thierry Bigaignon

DANS LE CADRE DU PROGRAMME VIP DES JEUDIS ARTY, Thierry BIGAIGNON vous accueillera dans sa galerie de 18 à 22h le jeudi 1er juin



7439  Renato D'Agostin – du 13 mai au 9 septembre 2017 – galerie Thierry Bigaignon

Confine  Vittoria Gerardi – artiste invitée du 12 août au 9 septembre 2017 – galerie Thierry Bigaignon


7439 MILES POUR (RE)DÉCOUVRIR L’AMÉRIQUE !
Traverser les Etats-Unis d’est en ouest est sans conteste le « road trip » par excellence dans l’inconscient collectif et pour les photographes un défi périlleux tant il a été le sujet de prédilection des plus grands artistes, de Robert Frank à Jack Kerouac. En 2015, le photographe italien Renato d’Agostin décide de relever ce défi et parcourt les 7439 miles qui séparent New York de Los Angeles, De ce voyage initiatique nait une série lumineuse et contrastée, époustouflante de grâce et de subtilité : « 7439 ».

TROIS NOUVEAUTÉS À LA GALERIE THIERRY BIGAIGNON !
- l’introduction d’une notion de saisonnalité dans sa programmation avec désormais 4 grandes expositions par an
- la création d’une « seconde partie » à l’issue de la plupart des expositions via l’invitation d’un(e) artiste émergent(e) soutenu(e) par l’artiste principal
- la création d’un programme de fidélité, permettant notamment à ses membres d’assister à des vernissages privés haut de gamme

ARTISTE INVITÉE / VITTORIA GERARDI
Avec sa toute première série « Confine », Vittoria Gerardi nous propose une expérience visuelle et mentale du paysage. La jeune photographe italienne, nous présente en effet sa propre perception du paysage américain et plus particulièrement celui de la Vallée de la Mort.Elle utilise des parties du négatif, comme des fragments de paysages, pour construire des frontières symboliques entre matière et temps, entre espace et lumière, comme pour mieux marquer le paysage d’une cicatrice, celle d’un horizon imaginaire.

Galerie Thierry Bigaignon
Hôtel de Retz, 9 rue Charlot, Paris III




White Sands, New Mexico/7439 © Renato D'Agostin Courtesy Galerie Thierry Bigaignon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!