QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 13 juin 2017

Humeur du matin



...C'est le matin? Ah bon? 
Je suis défaite, détricotée, décorporée par une nuit d'insomnie. Le manque de sommeil est terriblement dévastateur. Je suis sans force: un morceau de ouate ambulant, une goutte de mercure tremblotante, une motte de beurre fondu!
La chaleur intense, des bruits suspects, mon cerveau vrombissant comme un moteur de formule1, la décision prise 3 fois de me relever et l'endormissement vers 2 heures du matin. Bref, je suis en kit mal monté ce matin.
J'ai juste envie de me terrer et de vivre hors du temps...ce qui sera impossible aujourd'hui puisque je deviendrai chauffeur de taxi vers 11h pour accompagner quelqu'un chez le médecin. J'espère ne pas tomber sur la circulation automobile d'hier soir en rentrant chez moi. 18h est la plus mauvaise heure qui soit. A croire que tous les véhicules auraient aimé passer par-dessus ma voiture pour aller plus vite. Je hais ces conducteurs ne s'arrêtant pas au feu orange et qui se retrouvent bloqués au milieu du carrefour, empêchant toute circulation et provoquant un puzzle de voitures bloquées. Pour la première fois hier, j'ai compris que j'étais devenue une citadine en klaxonnant, en houspillant voire en insultant les contrevenants! 
Je suis devenue une vieille " bernard-l'hermite " ronchonne qui aime bien observer le monde, confortablement calée dans sa coquille. J'ai beau multiplier les activités, je crains de ne plus supporter les contraintes.
Hier fut étouffant et pénible à supporter. Ma robe longue collait à mon corps moite et je devais régulièrement effectuer des mouvements pas très élégants afin de la décoller de mes sous-vêtements. 😄
L'air semble plus frais ce matin et j'en ai profité pour petit déjeuner sur la terrasse. le ciel est moucheté de curieux nuages et, croyez-le ou pas, j'en suis heureuse. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!