QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 18 juillet 2017

Humeur de ma nuit




"In the middle of the night" chanta Billy Joel. Me voilà rabaissée au rang de bébé confondant le jour et la nuit et non, je n'en suis pas encore au stade du biberon. Rêvez pas et gardez vos fantasmes pour vous! 😉
J'en profite pour naviguer entre les chaînes de télévision, mes courriels, les sites que je mets en mémoire pour les décortiquer calmement plus tard, bref je profite du temps volé au sommeil.  Ma machine personnelle est bloquée sur "mal partout mais je garde bon moral"!

Hier fut étouffant mais drôlement agréable. Fatigant mais formidable.
Le plaisir enfantin de l'arrosage du jardin et l'odeur entêtante et sensuelle des feuilles des plants de tomates. J'ai toujours été séduite par cette odeur insistante. 
Départ enthousiaste vers 10h, malgré l'épuisement consécutif à l'insomnie. Toutes fenêtres ouvertes pour laisser circuler l'air chaud, je m'arrête sur le parking du magasin "la Trocante" de Vénissieux. Tout est clos sans explications scotchées sur les portes. L'aire de stationnement est jonchée de papiers et de plaques de polystyrène soulevées par la brise. Bref, un choc et une désillusion. J'aimais bien venir fouiller dans ce bric-à-brac géant. 
Arrêt suivant au petit supermarché du quartier. Pas de climatisation et je plaignais de tout mon coeur ces femmes en boubous ou burkas. Moi qui -si j'osais- ôterais tous mes vêtements pour supporter cette température, elles, elles en rajoutent. Déprimant!
Retour pour monter les sacs de courses et la sueur omniprésente qui dégouline entre les omoplates. Changement de vêtements et la course au ménage car je savais que le reste de la journée allait être remuant. Les filles arrivèrent dispersées et débuta un fol après-midi. Les 3 petits criaient, riaient dans la piscine et nous nous relayâmes pour être présentes près d'eux. Un accident est si vite arrivé. Des va-et-vient incessants des petits mais notre moral était au plus haut, entre confidences et rires. Fous-rires même.
Le goûter, les jeux à l'intérieur et à l'extérieur, des photos pour se remémorer ces instants plus tard. 
La troupe s'éclipsa vers 18h, me laissant défaite physiquement mais comblée émotionnellement.
Et, devinez! On recommence aujourd'hui!!!😊
Il faudra ranger pour tout redéranger plus tard. 
Image: http://emmanuellefammej.blogspot.fr/2012/10/limportance-du-bonheur-selon-moi.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!