QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

jeudi 6 juillet 2017

Humeur du matin

Sérieusement, mon petit, tes choix de programme télé pourraient être en compétition avec ceux de deux ou trois frères et sœurs.


...les yeux gonflés comme de petits beignets de Carnaval, j'essaie de me concentrer. Couchée à 1h du matin, mon horloge interne a  -évidemment- sonné à l'horaire qu'elle connaît par coeur: 5h! Toute ma vie de femme et de maman, cette heure fut mon repère. Mon cerveau reptilien (celui qui traîne la patte pour changer) est resté bloqué sur 5h.
Bref, je n'ai pas suffisamment dormi et les effets se feront bientôt sentir. A mon âge, toute dérogation, toute modification exige plusieurs jours de récupération.
Soirée tranquille et tendre chez ma fille et retour comme Cendrillon. Dans leur espace juste en face de l'immeuble, les membres du SAMU étaient réunis autour d'une table. Leurs voix fortes et des rires résonnaient dans la nuit. Entre nous, j'ose espérer que l'alcool ne faisait pas partie de cette soirée car je peine à imaginer les interventions nocturnes dans ces conditions.
Allons, Martine, ne sois pas pessimiste!
Je fus surprise par le nombre de piétons encore dans la rue. Des couples et même des familles. La chaleur élevée poussait les gens à ouvrir les fenêtres ou à sortir pour happer le moindre souffle d'air plus frais. J'étais loin d'être seule et c'était plutôt agréable! 😊
Rentrer la grosse poubelle vide à presque 1h du matin? Ca, c'est fait dans un bruit de roulettes dont l'intensité semblait disproportionnée au milieu du calme et du silence de la résidence. J'étais mal à l'aise mais je n'allais quand même pas la porter à bras le corps! Hors de question avec les asticots se multipliant avec cette chaleur!
 Le sommeil n'était pas au rendez-vous car j'avais dépassé l'heure d'un coucher normal et je dus m'écrouler, les bras en croix, sur le canapé. La télécommande à la main, je zappai furieusement à la recherche d'un programme pouvant m'intéresser. Je tentai un passage devant l'ordinateur mais l'envie n'était pas au rendez-vous et je dus m'incliner. Il était temps de me coucher et d'appâter, enfin, les moustiques du coin.
Et ils sont venus: y'avait congrès! Ce matin, je ressemble à une grosse fraise des bois et je gratte, je gratte!
Ce Jeudi sera immobile ou presque. Je dois mettre en place la piscine pour les plus petits. J'ai renoncé à le faire hier car la chaleur était mon ennemie. Dans la matinée, l'ombre encore présente sous les arbres accueillera mes efforts.
Image: https://www.buzzfeed.com/kristatorres/17-choses-que-seuls-les-parents-qui-elevent-un-enfant-unique?utm_term=.ibkRQaoVE#.ge0BMJwrQ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!