QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 4 août 2017

Humeur du matin



... yeux bouffis après une nuit éprouvante et chemise de nuit trempée de sueur, j'avance au sonar mais j'avance. La pluie tant attendue est tombée dans l'après-midi, pile au moment où nous quittions le domicile de nos amis. Une chaleur infernale montait du sol surchauffé et nous coupa le souffle. J'eus envie de marcher sous la pluie, juste pour le plaisir mais ma soeur, toujours prévoyante, sortit un parapluie de son sac de Mary Poppins, et s'arrangea pour que je ne ressemble pas à un rat sorti d'un égout..
Le long moment passé chez nos amis fut une parenthèse supplémentaire de bonheur. Bonheur de les retrouver, de découvrir leur superbe appartement, de savourer un délicieux repas après un Mojito bien frais, de discuter de multiples sujets. Le retour sous la pluie violente nous surprit: nous avions oublié ce que c'était. La moiteur des corps était telle que la buée recouvrit rapidement toutes les vitres et que je dus brancher le pseudo "climatiseur" de ma Twingo. Cela ne dura pas mais notre moral remonta d'un cran sur l'échelle du plaisir.

Ma fille nous attendait avec Léna et je fus agréablement surprise par l'effort qu'elle avait fait avec le ménage des pièces communes. J'appréciai à sa juste valeur le travail accompli sous une telle chaleur!
Apéritif pris sur la terrasse tandis que la chaleur moite montée du sol surchauffé reprenait ses droits et repas pris en commun. Le bonheur simple!
Ce matin, ma soeur a un rendez-vous avec notre coiffeur. Nous irons donc tous en choeur et savourerons un café à la terrasse d'un bar proche pendant qu'elle se fera coiffer. La suite du programme dépendra de la météo. J'avais proposé d'aller baguenauder dans les rues du Vieux Lyon mais mes invités sont dubitatifs. Quelle température régnera sur la ville cet après-midi?. Nous arrivons à notre seuil de tolérance donc à suivre!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!