QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

dimanche 9 avril 2017

Humeur du matin




...réjouie, de bonne humeur et pleine d'entrain. Le matin est clair et annonciateur d'une superbe journée chaude qui me réjouira, je n'en doute pas.
Hier fut synonyme de projets et de travail. La météo parfaite me donna des forces et j'entrepris ce que j'avais repoussé depuis si longtemps.
La reine de la procrastination, c'était moi mais ça, c'était avant! 😊!
J'espère bien ne pas perdre le rythme et avancer.
Je suis en train de progresser lentement vers une décision concernant ce blog. La décision de son arrêt -provisoire ou définitif- doit encore mûrir mais l'envie est forte.
C'est à moi de réfléchir sereinement et de trancher. C'est un extraordinaire et puissant dévoreur de temps en parallèle du plaisir qu'il me procure donc je dois peser le pour et le contre.
Je viens d'ouvrir les volets pour profiter de l'air frais et du ciel bleu. Le vaillant petit rosier vers mon portail est couvert de fleurs d'un lumineux rose vif. Je l'aime, ce petit arbuste: il est le dernier à fleurir juste avant les gelées et le premier au printemps. Les autres rosiers commencent tout juste à poindre leurs boutons mais celui-là explose déjà. Les tulipes sèment çà et là leurs taches ultra colorées et les arbres fruitiers se débarrassent de leurs dernières fleurs. Mouches, moucherons, moustiques et abeilles fondent sur nous.
J'aime le jardin à cette époque: tout prend vie et offre ce qu'il a de mieux et de plus beau.
Le revers de la médaille est que la saison fait aussi sortir les bricoleurs de leur trou. Ca scie, ponce, tranche, tond sans interruption, dans un mépris total de la législation. L'envie me prend souvent d'aller secouer les puces de ces indélicats mais j'y renonce: la vie entre voisins et la cohabitation courtoise deviendront ensuite impossibles.
Je rengaine ma mauvaise humeur et ferme mes fenêtres en attendant qu'ils se fatiguent.
Image: http://lepetitrenaudon.blogspot.fr/2015/07/procrastination-numero-1800.html