QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

lundi 3 juillet 2017

Humeur du jour




...oui, je sais: je suis en retard mais j'ai des excuses.
Une nuit imparfaite et le sommeil qui me tomba dessus sur le matin. Qu'il fut difficile d'émerger, toute rose et de bonne humeur. Départ vers 8h45 pour mon rendez-vous chez l'ostéopathe et des litanies de jurons car les rues sont toutes bouchées ou perturbées par des travaux. La ville de Lyon est éventrée et labourée par des engins de toutes tailles! Infernal.
Une fois passés les innombrables feux rouges devant lesquels il fallait longuement patienter, j'arrivai à la clinique MGEN. Le même accueil courtois et sympathique au secrétariat, l'envolée vers le 4 ème étage et l'attente. Pas une revue même vieille à l'horizon et là, le temps d'attente paraît interminable. Vous épiez les paroles des médecins, les allers et retours des patients arrivant ou en partance et soudain, VOTRE porte s'ouvre.
Et c'était parti pour une heure de manipulations douces et de confidences. Cette jeune femme décode le corps avec patience et doigté. Elle me renvoyait à mes vieilles blessures physiques mais surtout psychologiques.
J'eus un mal fou à renfiler mon pantalon tant le rééquilibrage du corps se fait ensuite dans la douleur.
Je lui promis de fabriquer une poupée vaudoue à son effigie et ma consultation se finit au milieu des éclats de rire.
Je croisai ma fille cadette en sortant car le rendez-vous suivant, c'était elle!
Le petit matin frisquet avait supporté un pull fin mais soleil et chaleur étaient revenus pendant ma consultation. Quelle suée malgré les vitres ouvertes!
Direction le centre commercial d'Auchan à la Porte des Alpes.
Un passage odorant dans le magasin Sephora où les soldes me tendirent les bras puis je m'arrêtai à ma "cantine": le restaurant Pizza Paï.
Ma fille me rejoignit en cours de repas, radieuse et jolie comme un coeur. Son enthousiasme concernant sa consultation me ravit et nous discutâmes des pistes à creuser pour nous débarrasser des scories de nos histoires respectives.
Pas la force d'affronter le supermarché donc je plongeai dans la fournaise pour réintégrer mes pénates fraîches. Une sieste bienvenue suivie d'un long coup de fil à ma soeur, elle aussi sous les draps.
Les suites du décès de notre mère sont éprouvantes. Les assurances et mutuelles traînent les pieds ou sont aux abonnés absents. Le pompon est la MBTP de Lyon, la mutuelle du bâtiment qui ne répond ni aux courriers ni aux coups de téléphone et qui réclame encore plus de documents. Ils repoussent le moment de rembourser une partie des obsèques et j'ai des envies de meurtre!
Rassurez-vous: je n'agresserai personne mais je peux leur pourrir la vie en me rendant dans leurs bureaux.
Les courses sont donc repoussées à demain matin! Sans regrets!
Image: http://www.monosteopathe.fr/pour-qui-2/le-bebe/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!