samedi 24 mars 2018

Humeur de ma nuit

Résultat de recherche d'images pour "meyzieu"


...râleuse! Me voilà réveillée en milieu de nuit et je sais que ma journée va être infernale. Je devrais dormir pour prendre des forces mais mon cerveau en a décidé autrement. Cela fait bien longtemps qu'il suit son bon vouloir et j'ai beau me rebeller, pester, l'agonir d'injures ou lui parler calmement en tentant de le séduire, rien n'y fait!
Hier fut remuant mais c'est la norme en ce moment. Une fois la période passée, je suppute que je m'enfermerai sans voir personne pendant plusieurs jours.
Départ un peu après 9h, m'arrêter dans une agence de la Caisse d'Epargne et découvrir que ma carte bleue ne pouvait y être débloquée, pester intérieurement puis téléphoner à ma conseillère financière, affronter la circulation rendue folle par tous les chantiers de l'agglomération, déposer ma soeur devant le salon de coiffure et croire naïvement pouvoir me rendre aux Galeries Lafayette de Bron. Et non! Tous les chemins ne mènent pas à Rome en ce moment!
J'ai suivi les panneaux indicateurs de déviation et me suis retrouvée à errer dans le secteur avec des dizaines d'autres automobilistes. Sentant la moutarde me monter au nez, j'ai opté pour l'option "facilité" en retournant dans mon quartier pour contourner les travaux. Que de temps perdu!
J'ai enfin pu accéder au magasin Monoprix inclus au rez-de-chaussée des Galeries Lafayette. J'aime y circuler: les rayons sont toujours impeccables, le choix est vaste mais, mais, parce qu'il y a toujours un "mais": les prix sont très élevés. J'ai dû renoncer à certains achats puis repartir avec une partie de ma liste et non la totalité.
De retour dans le quartier de Montchat, je dénichai une place de stationnement et m'y suis glissée. Pour une fois que j'en trouvais une, je n'allais pas la lâcher! Non mais!
Je reculai mon siège conducteur et soupirai d'aise en lisant les revues achetées par ma soeur.
Seul son coup de fil vint me sortir de ma torpeur. Je repris la route, la retrouvai à l'endroit convenu puis nous reprîmes le chemin de la maison. Sa nouvelle couleur de cheveux est très lumineuse et lui va bien.
Repas en duo puis tentative de sieste, interrompue par les coups insistants de mon propriétaire sur la porte palière. 3 coups de fil plus tard, je me résolus en pestant à me lever. J'enfilai un pantalon et contactai l'importun. Il tenait à tester la nouvelle sonnette d'entrée qu'il venait d'installer. Mal réveillée et grognonne, je pense que je dus être peu polie mais tant pis pour lui. C'était parti pour un long moment d'essais peu fructueux. Départ vers 15h45 pour aller retrouver Léna à la MJC. Affronter de nouveau la circulation d'une fin de Vendredi et s'écrouler sur le canapé devant des émissions choisies. Léna s'occupa seule mais fit quelques incursions au salon pour nous demander de participer à ses activités.
Ma fille vint la rechercher et nous discutâmes longuement. Léna s'impatienta ensuite et elles repartirent. Je mis la table, préparai le repas. La soirée fut courte pour moi puisque je trottinai jusqu'à ma couche vers 21h tandis que ma soeur s'installait devant le poste de télévision pour une soirée foot. 😊
Ce matin aurait dû être calme mais je dois me rendre à mon agence bancaire à Meyzieu afin de débloquer ma CB. Revenir rapidement car Lucie et Gabriel arriveront vers 11h. Ma fille Anaïs nous rejoindra pour manger. Je dois donc préparer un repas pour 5 ou 6 ou 7... Qui sait qui se joindra à nous?  Plus on est de fous, plus on rit!
Comprenez-vous pourquoi je dois être reposée et en forme? 😉

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Mister Zion

 https://www.facebook.com/MisterZion/ http://www.misterzion.com/ "Le travail de  Mister Zion  est graphique, ludique, instinctif et ...