dimanche 25 mars 2018

Humeur du matin



...en excellente forme! J'ai mal partout mais le soleil est intérieur. Mes journées sont épuisantes mais si pleines de bonnes choses que j'en oublie la fatigue.
Hier matin, départ vers 8h pour me rendre à mon agence bancaire dans l'espoir de faire -enfin- débloquer ma CB. Ce court trajet fut très agréable: soleil, ciel bleu, discussions avec ma soeur et circulation quasi inexistante. J'arrivai à l'ouverture de la banque et ma carte fut immédiatement débloquée. Ouf! Un arrêt à la boulangerie pâtisserie voisine où les employés disposaient les chocolats de Pâques sur les étals. Où que mon regard se tourne, je ne voyais que lapins, cloches, oeufs de toutes tailles et couleurs.
Retour rapide puis le ménage et la préparation du repas s'enchaînèrent. Je fis couler un café odorant pour ma belle-fille et m'octroyai enfin un arrêt assis sur le canapé.
Mes petits tourbillons débarquèrent ensuite: large sourire pour Gabriel et grosses larmes pour Lucie. Ses joues rouges la faisaient ressembler au dessin d'un conte. Nous eûmes l'explication: elle s'était endormie pendant le trajet et le réveil avait été difficile. Ses larmes disparurent bien vite, faisant place à son sourire XXL et elle se lova contre moi pour réclamer un câlin. Elle avait elle-même choisi ses vêtements et les adultes continrent leur sourire: Tee shirt gris, collant gris, tutu vert et chaussures roses. Un petit arc-en-ciel à elle toute seule.
Un moment de calme avec la maman qui repartit ensuite et les enfants clamèrent qu'ils avaient faim. La table fut mise puis ma fille Anaïs arriva. le repas fut très gai et remuant.
Ma fille aînée et Léna arrivèrent en début d'après-midi et les enfants coururent au jardin. Comment vous décrire leur état lorsqu'ils remontèrent pour goûter? Indescriptible est le terme exact! Couverts de boue, le visage maculé mais un si large sourire qu'il fut impossible de leur faire une remontrance.
Le goûter fut collectif, adultes et enfants réunis et ce fut fort bavard et souriant.
Ils repartirent tous vers 17h et vint le temps de s'écrouler. Hagardes mais contentes. Ce sont de telles journées qui constituent le sel de la vie et comment oublier le mot de Lucie devant sa part de limande panée: "oh j'adore le poisson panier!" 😇
Le lever fut calme tout à l'heure. Je fis couler le café pour ma soeur, préparai son petit déjeuner puis avalai mon bol de Ricoré. Nous partirons vers 10h30. Un arrêt chez la fleuriste puis à la station-service pour un plein et direction le département de l'Ain. Je passerai à la Chèvrerie du village de l'Hôpital pour acheter oeufs et fromages puis nous irons rejoindre notre cousine Annie et son mari Alain. Nous avons été invitées et sommes ravies de les retrouver. Lucia passera nous saluer, elle l'a promis! 😊
Photo: Lucie à Noël lorsqu'elle avait 2 ans et demi et des vêtements choisis par elle. 😍

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Norvhic Fernandez Austria

https://www.facebook.com/Xetobyte-213102698786397/ https://www.deviantart.com/xetobyte/gallery/ L'art digital maîtrisé avec les créat...