QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

samedi 21 avril 2018

Humeur de ma nuit

Résultat de recherche d'images pour "humeur quinquabelle 2008"


..idéale, délicieuse malgré une nuit morcelée. Mes yeux sont encore à demi-fermés mais j'ai confiance: ils s'ouvriront bien à un moment ou à un autre:-)
Journée à 1000 à l'heure qui s'annonce et pleine comme un oeuf. Mon horoscope est enthousiaste donc tout ira bien! Je le veux très fort!
Ce matin, je me sens de nouveau pleine d'énergie et bien décidée à profiter de la vie. Tout peut arriver, alors vivons bien, aimons, goinfrons-nous de belles choses, côtoyons les bonnes personnes. Virons les intrus, les bouffeurs d'énergie! Par qui dois-je commencer? :-)
Hier fut enthousiasmant et fort drôle grâce à Léna. J'avoue que c'est aussi épuisant mais je compense en faisant le plein de belles choses, de bons moments. Sa présence est toujours l'occasion de jeux de mots, de plaisanteries, de moments privilégiés entre une grand-mère et sa petite-fille.
La journée se termina par un repas partagé au Burger King, nouvellement installé à St Priest. Je n'ai absolument rien contre eux mais je n'ai pas aimé. Manger à l'extérieur, sur la terrasse fut le seul bon côté. La douceur de cette fin de journée s'y prêta à merveille.
Je ne suis décidément pas très fan de ces restaurants de bouffe à l'américaine et côtoyer des clients ouvrant des bouches énormes pour croquer dans ces sandwichs à étages ne fait pas envie. C'est même plutôt répugnant. Mon Burger tenait plus de "l'étouffe chrétien" comme on disait chez moi et j'opte définitivement pour la cuisine française!
Grande résolution: aujourd'hui sera consacré au ménage et au rangement. Mais oui: tout arrive et il ne faut pas perdre espoir. En même temps, c'est une question de survie car le désordre est si grand que j'en viens à redouter l'arrivée de souris comme dans mon dernier logement. Celui-ci était pourtant ultra moderne et tout neuf mais les souris y tenaient réunions sur réunions. 52 tuées, estourbies en 4 ans! 
Et s'il me reste un peu d'énergie, je tenterai une sortie amicale. Je n'ai pas vu mon amie J depuis longtemps. Meyzieu comptera alors une visiteuse de plus. Retourner dans le quartier où je vécus en famille pendant plus de 20 ans est toujours source de nostalgie, de quelques regrets et d'une volonté de tourner définitivement la page. Il est inutile de se retourner sur ce qui fut. Je ne peux rien y changer mais je peux vivre l'instant présent avec intérêt et gourmandise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!