QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mardi 10 juillet 2018

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "bactéries intestinales symptomes"


...en mode "saveur"! Je savoure l'instant, j'apprécie cet air frais qui circule entre les fenêtres grandes ouvertes, j'aime même les frissons courant sur mes bras et mon dos. Je sais que la journée sera chaude et qu'il faut apprécier l'instant présent.
Hier fut actif et fatigant. Je suis en pleine crise due à la bactérie qui loge dans mon système intestinal. Je préfère dire que c'est une gastro-entérite plutôt que de me répandre en explications. Les crises sont fréquentes et s'accompagnent de nausées, vomissements, diarrhées et grosse fatigue. Je dois attendre que cela cesse spontanément en priant pour que la crise suivante soit éloignée dans le temps.
Hier matin, départ vers 7h15 pour un rendez-vous avec ma fille aînée: je devais récupérer le sac de voyage de Léna. Retour chez moi suivi d'une sieste d'une bonne heure. Ces périodes s'accompagnant d'une lassitude extrême, je dois impérativement me reposer. Un coup de brosse dans les cheveux, un lavage de dents, un peu de rouge à lèvres et je repartais en direction de Charvieu dans l'Isère. L'autre grand-mère de Léna m'attendait et nous discutâmes une bonne heure avant l'arrivée de la demoiselle.
Des bises distribuées puis je montais en voiture en direction du village maternel de Chazey sur Ain. Le restaurant local était clos et le village, engourdi par la chaleur. Rien ne bougeait, aucune présence humaine à cette heure de repas. Je m'arrêtai sur le parking ensoleillé du cimetière et je le traversais pour un "rendez-vous" avec mes parents.
Ma soeur et moi avions répandu leurs cendres au Jardin du Souvenir, voisin de la tombe de nos grands-parents maternels. Je déposai la rose en tissu, cadeau d'une amie de ma soeur puis m'adressai à eux. Ils étaient là, je les ai sentis à travers des frissons traversant mon corps. J'étais partagée entre larmes et joie.
Je retraversai ce cimetière désert et immobile sous la canicule et allai rejoindre cousine Claire. Je n'étais pas certaine de la trouver debout car, comme moi, elle sieste après le repas. Elle m'accueillit avec un sourire immense et une joie évidente. Nous nous installâmes dans son salon à l'ombre puis après une longue discussion rieuse, traversâmes son jardin pour aller chez son fils. Sa belle-fille me fit visiter leur maison toute neuve. Immense et fraîche, elle allie modernité et de fort jolies choses anciennes. Une superbe réussite, un lieu où l'on se sent bien. J'ai quitté ce village il y a 2 ans et ce sont les gens que je regrette le plus, pas forcément les lieux. En déménageant sans cesse, je laisse derrière moi de fort belles personnes et, malgré l'envie de ne pas les abandonner, les liens se délitent parfois même sans le vouloir.
Je rentrai chez moi tard dans l'après-midi et n'hésitai pas à me recoucher. Je me relevai en fin d'après-midi, épuisée et sans envies.
Je vais aller me préparer malgré les vagues de nausée et aller faire quelques courses. Ma Miss mangera avec moi à midi et demain, Nicolas viendra gentiment me seconder pour ces fichues tringles à rideaux. Il faudra le nourrir lui aussi donc je dois remplir mon réfrigérateur.
 Mon état de santé conditionnera le reste de la journée. Je dois faire avec et m'adapter.

3 commentaires:

  1. Ya intérêt de le nourrir et de surcroît bien, car après journée de travail annulée et donc chaumée les réserves sont basses lol. Bizen
    ps: je note que cette rubrique matinale est de plus en plus tardive bousculant ainsi mes habitudes, ce qui n'est pas une bonne chose Grrr

    RépondreSupprimer
  2. Après réflexion j'aime bien la formule selon laquelle je vais te seconder... lol et qu'il faudra me nourrir 'lui aussi' lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le médecin a dit:
      spasfon lyoc,immodium , primpéran et beaucoup d'eau....

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!