vendredi 26 novembre 2021

Humeur de ma nuit

 2 petits degrés dehors et la bénédiction d'être au chaud et protégée. La neige pointera bientôt son nez avec les ennuis liés et l'obligation de changer les pneus de ma voiture. Moi qui viens de changer les 4 il y a 2 mois, me voilà contrainte de dépenser de nouveau la même somme. Il y a de quoi pester.

Côté santé, la guérison tarde un peu et j'hésite à me rendre dans un laboratoire pour y effectuer des analyses. Je pense que j'y passerai lundi. Une prise de sang prévue, à effectuer avant la visite chez le cardiologue et j'en profiterai pour tout faire.

La vieillesse apporte son lot de bobos et une suite ininterrompue d'examens variés. Je déteste ça.

Hier fut gris et froid, démoralisant et triste. Je pris la route tôt après avoir aperçu la cohorte de véhicules de chantier, annonciateurs de bruits, débarquant dans la résidence et occupant chaque espace disponible.

J'ai fui! Un passage à Vénissieux afin de déposer un sac sur le lieu de travail de ma fille aînée, un arrêt dans le magasin Boulanger de Bron pour y acheter un pack de cartouches d'imprimante. Un puits sans fond à cause de la courte durée de ces packs et une ruine financière.

Direction le magasin Centrakor où mon âme d'enfant se régala devant les décorations de Noël. Quelques achats et je repris la route. Un second arrêt chez C&A où je succombai devant un ensemble bonnet et gants assorti à mon étole. Une pluie fine et froide à la limite des flocons neigeux accompagna mon retour.

L'après-midi me permit de répondre à maints coups de fil. Ma belle Miss sera en congé médical pour se remettre d'un burn out annoncé. Faire le travail de 3 personnes à cause du manque de personnel dans le milieu psychiatrique, cumuler des études pour un DU, apprendre de mauvaises nouvelles concernant son futur proche. Mais quand donc les autorités comprendront-elles que l'hôpital et l'école ne peuvent être régis par l'argent?

Bref, je suis contente qu'elle ait consenti à s'arrêter pour souffler. Elle n'a jamais pris de congés et l'hôpital ne se souciera nullement d'elle si elle craque. Elle doit se préserver.

Un appel en FaceTime avec ma soeur à Southampton. Elle et son mari sont KO debout, épuisés par la prise en charge de la vie quotidienne chez leur fils et la gestion de la vitalité de leur petit-fils. Courage!

Un long appel amical de Coline. Différentes mais si semblables dans notre manière d'appréhender la vie. Je viens de lire un message qu'elle m'a m'envoyé: son petit chien a rejoint les étoiles il y a quelques heures et elle doit être dévastée. Je l'appellerai tout à l'heure.

Qu'ai-je prévu aujourd'hui? Me rendre tôt chez ma Miss afin de lui donner des timbres puis rentrer et attendre le signal de ma voisine. Son poignet cassé l'empêche de conduire et c'est moi qui l'emmène faire ses courses. J'en profiterai pour acheter de quoi tenir le siège pendant l'épisode neigeux. J'évite au maximum la conduite sur neige. N'est pas Pescarolo ou Beltoise qui veut!


1 commentaire:

  1. Pescarolo/Beltoise Toi la féministe aurait fait référence à Michèle Mouton que cela eut été plus approprié. Tout dire tout faire Pfff Bizen

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Humeur du jour

 Bonjour à toutes et à tous. Silence impromptu. Une mauvaise nouvelle et j’ai vrillé. C'était Trop. Une peur irrationnelle et incontrôla...