QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 3 août 2016

Humeur du matin

...un brin ensommeillée mais le moral avoisine les nuages. Nuages qui ne sont pas présents dans le ciel d'ailleurs!:-)
Hier fut formidable. J'ai reçu des tonnes de messages, de sms, de mails, de fleurs virtuelles. De la tendresse pure et beaucoup de gentillesse. Je fus comblée.
La journée se clôtura par un repas pris en tête à tête avec ma miss. J'eus enfin MON Mojito d'anniversaire, savouré avec plaisir. Photo ci-dessus! Je commande toujours la même chose et ma fille se moqua gentiment de moi en m'énonçant ce que j'allais manger. Quel malheur d'être aussi prévisible!:-)
Une moitié de salle et la terrasse condamnées et les clients confinés dans un espace réduit. Du personnel débordé se comptant sur les doigts d'une main et cette insupportable promiscuité des tables qui impose la participation involontaire à toutes les conversations alentours. Sans omettre les inévitables conversations téléphoniques de clients parlant très fort pour couvrir le bruit ambiant.
Je regrette presque d'avoir emmené ma fille dans ce restaurant mais j'avais reçu un bon de réduction conséquent et la promesse d'un gâteau offert. Mais non, je ne suis pas radine juste opportuniste!:-)
Le moment du gâteau nous procura un joyeux moment de gaieté. Ma fille eut soudain la crainte d'une arrivée avec bougies et musique. La perspective occasionna quelques minutes entre crainte et amusement.
Le manque de personnel nous sauva la mise: la serveuse déposa (ou jeta) notre grosse omelette norvégienne glacée sur la table et repartit. Je dois avouer que j'avais évoqué avec elle la possibilité d'emporter ce qui ne serait pas mangé. Du coup, nous repartîmes sans avoir mangé de dessert mais avec un beau gâteau surgelé!:-))
Retour toutes fenêtres ouvertes sur la chaleur de la nuit qui tombait. Je déposais ma fille chez elle puis repris le chemin de mon "sweet home".
Ce matin, j'irai rechercher la gourmette de baptême de mon petit-fils. Nous devions y faire graver son prénom et c'est chose faite. Hier soir, il me téléphona de sa voix flûtée: "joyeux annive'saire, mamie. Tu m'apportes quand ma gou'mette?"... J'adore ces "r" manquants. Je la lui apporterai donc en fin de matinée et j'en profiterai pour les dévorer de bisous.
Mon lumbago s'éloigne petit à petit. Les douleurs sont présentes mais moins prégnantes. Croisons les doigts.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!