QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

mercredi 18 juillet 2018

Bushra Khalid

https://www.saatchiart.com/bushrakhalid
https://www.facebook.com/bushra.khalid.731?lst=1217825700%3A100005861915445%3A1531915233

Je peins des cheveux, symboles de mes pensées, et des objets symboliques de ma personnalité


Résultat de recherche d'images pour "bushra khalid"

L’image contient peut-être : 1 personne

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : 1 personne

Sors de ma tête

L'état dominant

Leila Vakili

https://www.facebook.com/leilaVakili.H

Admirer la richesse et la luxuriance colorée des fonds de ses tableaux.

L’image contient peut-être : 1 personne, fleur et plante

L’image contient peut-être : fleur et plante

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : 1 personne

Aucun texte alternatif disponible.

image

image

image

image

image

image

image

Humeur du jour

Résultat de recherche d'images pour "visite des dombes"


...Mais non, je ne vous abandonne pas mais mes journées ne disposent que de 24 h et ça, vous vous en doutiez! 😊
La chaleur qui dure et sape mes réserves d'énergie, les visites inattendues d'amis ou de membres de la famille, les courses programmées et d'autres impromptues, gérer les journées de et avec Léna.
J'ai un emploi du temps royal (ou présidentiel, au choix) et je dois tenir le coup.
Les nuits chaudes ne sont guère reposantes et je dois impérativement garder la forme car le maelstrom n'est pas terminé. Charlie et Susan arriveront Samedi pour un court séjour lyonnais. Et vous savez ce que visite amicale signifie: des sorties, des visites et des horaires insensés. Ils ne débarquent pas de Californie pour rien! 😉
Hier fut chaud et atone. Léna était fatiguée et refusa sortie, toilette et jeux. Je laissai faire car la fatigue de l'année scolaire est bel et bien là. Je suis enchantée du changement annoncé pour la rentrée prochaine: le retour aux 4 jours.
Aujourd'hui est encore à définir car j'ignore son état d'esprit et son degré de fatigue.
Je prépare la visite des Dombes par mes amis, ornithologues amateurs et passionnés. Ce n'est pas une partie de plaisir. Je ne suis pas persuadée que visiter un Parc avec des oiseaux en cage leur plaise forcément. Ils ont l'habitude de voyager avec jumelles et appareils photos. Bref, je me creuse la tête. J'ai trouvé des étangs d'où nous pourrons observer des oiseaux en liberté mais auront-ils quelques chose à voir? La saison est-elle adaptée pour observer les oiseaux?
http://www.sweetdaddy.fr/parc-aux-oiseaux-villars-les-dombes-decouverte-avis-visite/

mardi 17 juillet 2018

Humeur du jour

Résultat de recherche d'images pour "procrastinons"


...une journée largement entamée, je le reconnais, et pourquoi le nier, d'ailleurs?. Ma petite-fille couchant dans ma chambre, mes approches (même discrètes) de l'ordinateur sont aussitôt détectées et mises à mal. Je profite de quelques minutes de tranquillité pour tenter d'arriver au bout de ce post.
Ma matinée d'hier fut dédiée à mon amie Josiane à Meyzieu. Son opération l'a secouée et elle peine à retrouver ses forces. L'âge est un handicap supplémentaire dans ce cas.
Hier après-midi, ma tribu Fiston arriva en force pour ramener Léna. La maison retentit aussitôt de galopades, de rires, de bruits de rollers sur le carrelage (argh!) et de tentatives de discussions entre adultes. Nous sommes devenus les rois des palabres interrompues puis reprises avec succès.
Ils eurent la brillante idée de vouloir se baigner dans les petites coquilles de plastique mais durent rentrer en courant à cause de l'assaut des "mouches qui piquent". Dixit les enfants. Leurs corps étaient couverts de marques de piqûres plus ou moins imposantes et le tsunami s'abattit alors sur ma demeure. Une fois le goûter dévoré, les parents sonnèrent le rassemblement, râtissèrent chaque cm2 afin de ne rien oublier sur place et ils reprirent la route. Direction l'ouest lyonnais.
Ma fille aînée effectua un bref passage/bisous/câlins/rires avec sa fille puis repartit vers la salle de sport.
Et nous nous retrouvâmes en tête à tête, calmement et sans cris. Elle tout sourire et moi, l'oeil torve et bovin effleurant le désordre ambiant. Je choisis de fermer les yeux et de tout remettre au lendemain. Procrastinons, procrastinons!
Mais ce matin, je dois m'y lancer malgré le mal de tête. La nuit par épisodes en est la cause et je dois m'en accommoder.

lundi 16 juillet 2018

Yves Boistelle

http://boistelle-yves.e-monsite.com/

"« Tout commence par des croquis pris sur le vif, rapide et spontané », confie l’artiste qui, discrètement, sillonne les rues, le port et le bord de mer. « Ensuite je les scanne et les reprends sur ordinateur avec une palette graphique et un pinceau électronique, en travaillant les couleurs pour redonner l’émotion ressentie. »
"Ils sont ensuite imprimés sur de nombreux supports avec une préférence pour le dibond (panneau composite aluminium). Il appelle ces travaux « peintures numériques » ce sont soit des pièces uniques ou des multiples numérotés au même titre qu’une lithographie, une sérigraphie, digigraphie etc. 

Résultat de recherche d'images pour "BOISTELLE Yves"

Résultat de recherche d'images pour "BOISTELLE Yves"

Résultat de recherche d'images pour "BOISTELLE Yves"

Résultat de recherche d'images pour "BOISTELLE Yves"

Résultat de recherche d'images pour "BOISTELLE Yves"

Humeur du matin

Résultat de recherche d'images pour "lyon"


..le jour est levé et je déroge à mes habitudes. Pas d'humeur de la nuit mais humeur d'un beau ciel redevenu bleu après plusieurs lavages et essorages.
Hier fut atone, voire catatonique avec une seule visite: ma fille ramenant Léna chez moi afin qu'elle y passe la semaine. Ma fille cadette vint chercher la petite pour l'emmener chez mon fils où elles devaient assister au match en famille. J'avais l'intention de les accompagner mais la fatigue était encore trop grande. Je suivis donc le match chez moi grâce aux gens du quartier: cris et chants, klaxons et trompettes retentirent pendant et après le match.
Cela ne m'intéressait pas. Je n'aime pas le football, gangrené et générateur de comportements agressifs et honteux.
Je pus esquiver les effets du direct mais les chaînes de télévision me plongèrent au coeur de cette folie. je choisis donc l'option "replay" pour me détendre et me déconnecter de ce moment ridicule.
Un coup de chaud ce matin en lisant que le président de la république avait reçu Tom Cruise à l'Elysée Samedi dernier. Accepter de recevoir cette éminence d'une secte infâme et dangereuse est honteux. N'y a t'il personne pour signaler à Mr Macron que la com' à tout prix est nuisible? On n'invite pas ce genre de personnage! Point!  Il va aller parader en montrant ses photos avec le président et c'est insupportable.
Aujourd'hui sera imprévisible. Léna passera la journée avec ses cousins: la piscine gonflable devrait retentir de plongeons et de rires. Mon fils devrait la ramener dans l'après-midi.
De mon côté, j'irai voir mon amie Josiane qui a été opérée il y a une semaine. Je lui ai laissé le temps de se remettre et je vais prendre de ses nouvelles, demander si elle a besoin d'aide maintenant que son fils est reparti. L'après-midi sera consacré au rangement de la seconde chambre. Mes amis californiens annonçant leur prochaine visite, je veux que tout soit prêt pour leur séjour chez moi.

dimanche 15 juillet 2018

Jean-Pierre Augier

http://www.jean-pierre-augier.com/index.php/fr/oeuvres
http://ott-feravec.fr/wa_files/Jean-Pierre_20Augier.pdf

"Le sculpteur trouve son inspiration dans de vieux outils ou des objets de fer qu'il transforme par assemblage en personnages ou animaux en mouvement. Il sauve ainsi de l'oubli, de l'inutilité, de la destruction, ceux qui étaient promis au rebut ou à la fonte. Son travail les transfigure pour leur donner une autre vie, celle d'une oeuvre d'art."
Merci à https://www.artpeoplegallery.com/jean-pierre-augier-metal-sculpture/

Jean-Pierre Augier - Google Search



Jean-Pierre Augier metal sculpture

Jean-Pierre Augier

Jean-Pierre Augier

Metal Art by Jean Pierre Augier

Jean Pierre Augier

by Jean-Pierre Augier

Le pharaon remettant sa conscience à Anubis

Jean-Pierre Augier | Sculpture en métal

Jean-Pierre Augier | Sculpture en métal

Andrea Saltini

http://www.andreasaltini.com/
https://www.facebook.com/andreasaltinipage/


Oeuvres dérangeantes tant la tristesse et la mélancolie y transparaissent!

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : une personne ou plus

L’image contient peut-être : 1 personne, dessin

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : 1 personne

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : 1 personne

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Humeur du matin


Résultat de recherche d'images pour "façon puzzle tontons"

Ohlala, quelle nuit! J'ignore si je suis encore en vie ou si je suis déjà passée de l'autre côté. Je suis incapable de réfléchir tant je suis à côté de mon corps.
Hier fut torride et si fatigant. Mes filles avaient annoncé leur venue donc 4 personnes pour le repas puis ma belle-fille décida de venir passer la journée avec nous. 3 personnes de plus et ma fille aînée m'apprit qu'elle avait invité une amie passant sa journée en solitaire. Nous nous sommes donc retrouvés à 8 et je fus obligée de retourner faire quelques courses!!!
Vite, préparer les verrines pour l'entrée, cuire les lentilles, mettre le vin au frais (je les connais, ces demoiselles! Elles se "lâchent" volontiers lorsqu'elles sont là et j'eus raison!), faire chauffer le four (et ce ne fut pas un cadeau avec la chaleur ambiante qui avoisinait les 35° dehors!), pousser (entasser?) les aliments dans le réfrigérateur afin que tout reste au frais au moins jusqu'à la fin du repas! La porte, d'ailleurs, s'ouvrait toutes les 5 minutes et il fallait venir régulièrement la pousser pour la refermer. Soupir!
Un tsunami de cris, de discussions, de va-et-vient, de rires, de jeux d'enfants, de petites disputes et de grosses larmes éphémères. Lorsque tout le monde fut parti, vaincu par la chaleur et désireux de se reposer, je pus lâcher du lest. Faire tourner le lave-vaisselle, nettoyer la salle à manger et le reste pouvait attendre. Le reste a d'ailleurs attendu!
L'orage, lui, éclata et je courus ouvrir les fenêtres. Respirer...enfin! Ces  coups de tonnerre et le clapotis de l'eau me parurent miraculeux.
Je rampais jusqu'à mon lit aux alentours de 20h et m'endormis sans hésitation. Le bip sonore d'un sms me réveilla en sursaut à 22h53 et ma nuit était terminée!
Je dus subir les explosions brutales des feux d'artifice jusqu'à plus de 2h du matin, les roulements du tonnerre et la pluie tombant dru. Il n'est pas 7 h et des importuns, des malotrus hurlent déjà dans l'avenue Paul Santy voisine. Je rêve parfois de bazooka, d'expédition punitive à la manière de Bruce Willis, de "sulfatage" style "tontons flingueurs" de Michel Audiard:

« Mais moi les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, et j’ventile. »

Il ne me reste plus qu'à remplacer le nom Paris par Lyon 8ème et ce sera parfait!
Je resterai chez moi aujourd'hui: ménage avant l'arrivée de Léna ce soir. Elle n'est pas vraiment enchantée de passer la semaine ici mais comment résoudre ce problème de la garde d'enfants pendant les vacances?

samedi 14 juillet 2018

Humeur de la nuit


Résultat de recherche d'images pour "fete nationale france 2018"


...haletante, je cherche l'air tel un poisson sorti de son aquarium. Il fait chaud et les moustiques attaquent en formations serrées. Léna est couverte de boutons et nous nous démangeons en choeur.
Hier fut clos. La fatigue d'une nuit blanche et le lever tardif de la petite m'incitèrent à effacer mon envie d'aller chez mon fils. Nous restâmes donc derrière les volets clos. Léna, elle-même, s'enferma spontanément à l'intérieur.
Une sortie en fin de matinée pour se tremper dans les petites piscines emplies d'eau claire et tiède mais une sortie abrégée tant il y avait d'abeilles (de guêpes?) autour des points d'eau. La prudence l'emporta et nous réintégrâmes la pénombre de la maison. Ma fille cadette nous rejoignit dès sa sortie du travail en début d'après-midi et ma fille aînée fit de même vers 18h30.
Elles repartirent ensemble et le calme revint. Je m'écroulai en début de soirée mais mon sommeil fut troublé par de nombreuses explosions de feux d'artifice. Pour beaucoup de jeunes du quartier, la fête nationale ne représente rien à part la possibilité d'acheter pétards et feux qu'ils feront exploser pour se divertir.
La journée étant noire sur les routes de la région à cause des départs en vacances, personne n'osera prendre le volant. Personne sauf moi! J'ai quelques courses à faire pour ce week-end puisque les filles m'ont annoncé leur venue les 2 jours!
Elles avaient prévu de faire un barbecue mais la chaleur annoncée me fait reculer. Je préfère préparer quelques salades estivales et fraîches.
Bonne Fête Nationale à tous!