QUINQUABELLE ou les imperfections parfaites!

QUINQUABELLE ou les parfaites imperfections: "Ce qui a vraiment un sens dans l'art, c'est la joie. Vous n'avez pas besoin de comprendre. Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là . " Constantin Brancusi

vendredi 24 mars 2017

Humeur de ma nuit

Orage au dessus de l'Hôtel Dieu à Lyon en 2014 ()


Et me voilà, bien réveillée en ce milieu de nuit, le cerveau huilé et fonctionnant à plein régime. Je suis agacée à l'idée d'avoir une forme proche du zéro dans la journée.
Je n'ai pourtant pris aucun excitant d'aucune sorte et j'en arriverais presque à le regretter! :-)

Je vais faire avec. Une vessie impatiente m'a poussée hors du lit et mon cerveau a compris le message "Allez debout! C'est l'heure!". Devrais-je lui donner des cours de décodage du réveil?
Télévision et ordinateur branchés, la journée commence dans un silence total et je dois admettre que ce temps inattendu me réjouit. Il y a toujours, en arrière-plan, cette angoisse sourde d'ignorer comment évoluera l'état de notre maman mais que puis-je y faire? Chacun réagit à sa manière. J'aimerais simplement qu'elle ne souffre pas et qu'elle ne meure pas seule, dans une chambre d'hôpital lambda.
Hier fut surprenant et j'ai aimé ça.
Ma fille aînée débarqua vers 7h30 pour récupérer Léna et ses sacs de vêtements. Une fois seule, je finis de me préparer et je partis pour mon rendez-vous chez ma jolie dentiste. Jolie mais loin de chez moi.
Un bouchon monstrueux me donna des vapeurs à l'idée d'être en retard. Une digression rapide: je ne sais pas être en retard. Tout au long de ma vie, je suis arrivée en avance, quel que soit le rendez-vous, le lieu et la personne. Pourrait-on y voir la conséquence de mon éducation familiale puisque mes parents et ma soeur agissent ainsi? la résultante d'une quelconque angoisse? Je l'ignore mais c'est un fait: je suis totalement incapable d'arriver en retard.
J'arrivai pile à l'heure et je fus reçue immédiatement. Ce fut ultra-rapide et je repartis avec 2 ordonnances: sur l'une, des antibiotiques destinées aux chevaux (je plaisante mais à peine! Le dernier antibiotique à forte dose ayant été inutile, elle a changé de molécule mais toujours et encore à dose maximale).
Et l'autre m'étonna: des huiles essentielles à mélanger et à appliquer sur les gencives. D'après elle, les résultats sont excellents. Quelle surprise mais j'adore l'idée!
A la sortie, j'avais 2 options: rentrer directement chez moi ou effectuer un détour et aller voir ma famille, dans le village où je vécus de 2012 à 2016. J'optai pour la seconde et ne l'ai pas regretté une seconde.
Claire m'accueillit avec cette gentillesse qui la caractérise et me dit : "tu restes manger à midi!".  Je refusai pour le principe mais je ne souhaitais pas vraiment repartir! Repas simple et bon. On aime être ensemble et on s'aime.
 Arrêt ensuite chez Fantine, radieuse et resplendissante. J'eus le plaisir de découvrir le petit Valentin, né en Novembre. Il me fixa de ses grands yeux interrogateurs pendant quelques instants, le temps de me jauger puis j'eus droit à une série de beaux sourires et de petits sons tout mignons. Il communique déjà et c'est attendrissant. 
En repartant, Nathalie me héla et nous discutâmes une dizaine de minutes. Je l'aime, elle aussi. Je promis de revenir bientôt et plus longuement. Je veux revoir les autres membres de la famille.
Déménager n'est rien. Changer de lieu de vie n'est rien. On refait son nid n'importe où mais ce sont les personnes que l'on regrette et qui nous manquent.
Retour par cette fameuse autoroute Lyon-Genève tant pratiquée et toujours aussi encombrée. Saleté de camions! Quand établira t'on enfin le ferroutage?
Ma journée s'étira ensuite dans une torpeur bienfaitrice. 
La soirée nous offrit un inattendu et majestueux orage: éclairs énormes, coups de tonnerre et des trombes d'eau. Je passai en revue dans ma tête, les emplois du temps de mes proches et ne pus me détendre qu'après avoir réalisé que tout le monde se trouvait à l'abri.
Dans ces moments-là, comment ne pas songer à ceux qui sont dehors, sans abris?  avoir un toit est vital.
Image: http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Meteo/Meteo-du-13-avril-orages-sur-Lyon-ce-mercredi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!